loader image

Impact News

A peine investi : Le Gouvernement Sama reçoit les flèches de Katumbi en dessous de la ceinture !

Le thème de l’insécurité a été donné aux communicateurs de Moïse Katumbi pour alimenter et empoisonner les réseaux sociaux. Sans gants et dans la violation de l’éthique et la déontologie, beaucoup sont allés jusqu’à commettre les infractions devant être poursuivi devant les cours et tribunaux ou parquets. Certains sont allés jusqu’à démoraliser les troupes au front oubliant que le Code de procédure militaire et celui de procédure pénale sont encore en vigueur face aux Codes pénaux militaires et civils qui n’ont pas changé quoi que le Chef de l’Etat ait été remplacé. Les éléments de langage, les faits et gestes, les propos tenus ont ressemblé en tout et pour tout à des militants qui n’avaient rien de la communication pour envenimer, soulever et créer des mouvements insurrectionnels. Les mimes ont été dictés, copiés sur le modèle PPRD ou Communication de la Majorité présidentielle de triste mémoire dont les anciens animateurs se croquent les pouces aujourd’hui ayant été débarqués de l’ANR et de différents services de l’Etat. La récupération de cette situation par les médias français, qui ont soutenu Lamuka n’étaient des signes pour confirmer les attaques contre le régime Tshisekedi dont il a dénoncé les manœuvres des multinationales devant les Députés de l’Union Sacrée de la Nation le week-end dernier.

Et là, le Commanditaire, Moïse Katumbi est lui-même revenu sur son thème de prédilection et l’angle qui lui plaisent pour attaquer Félix-Antoine Tshisekedi et le Gouvernement Sama avec des coups en bas de la ceinture : ‘’L’investiture du Gouvernement Sama Lukonde ouvre la voie de la paix à l’Est. Dès aujourd’hui, chaque vie sauvée est une victoire et chaque victime est une défaite”, a-t-il lancé dans son compte Tweet avant d’enfoncer : ‘’Chaque minute compte. Nul ne peut se dérober à ses responsabilités. Il n’y a plus de temps à perdre”. L’homme jette les jalons de sa prochaine ingratitude sous couvert d’une hypocrisie qui traduit sa personne. Une personne tournée vers soi, égocentrique pour ses propres intérêts.

Plamedi Nseya/CP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News