loader image

Impact News

Église Néo-Apostolique de la RDC-OUEST : une cérémonie de mise en retraite des 6 Apôtres pour le mois de juillet !

Il y a un temps pour tout, dit Salomon dans le troisième chapitre du livre d’Ecclésiaste. Un temps pour naître et un temps pour mourir. Un temps de joie et un temps de pleure…

Dans les vignes du Seigneur, il est de ces serviteurs qui ont donné le mieux de leur essence. Plus d’une décennie dans l’œuvre! Il est temps qu’il se repose, pas pour s’adonner à la vie mondaine ou croiser les doigts, mais plutôt pour l’attente du retour du Fils de l’Homme, Jésus Christ.

Plusieurs années au ministère d’Apôtre, ils sont appelés à la retraite lors du passage prochain de l’Apôtre Patriarche et Président de l’Eglise Néo-Apostolique internationale, Jean-Luc Schneider.

A la même occasion, il est prévu l’ordination de leurs remplaçants.

Qui sont-ils ? Dans quelles circonstances ont-ils rejoins cette église ? Dans quels champs ont-ils servi? Tout savoir dans les lignes qui suivent.

Mes chers apôtres, chers frères et sœurs en Christ,

Divers actes ministériels sont en instance dans l’ENA RDC Ouest. Six Apôtres veut prendre la retraite. Il s’agit de:

Apôtre Louis Nkandamana KABANGU : Il est né au Burundi le 25 mai 1955. En 1960, sa famille retournée dans leur pays d’origine, la RD Congo. À l’âge de 19 ans, il quitte la maison parentale pour étudier à Kinshasa, où il fait la connaissance de l’Église néo-apostolique en 1985. La même année, il est baptisé et scellé, et le 11 août 1985, il reçoit le ministère de diacre. D’autres ministères ont suivi. Le 24 juin 2013, il a été ordonné au ministère d’apôtre. Il a travaillé dans la commission nationale de l’école du dimanche ainsi que dans le comité international de l’école du dimanche.

Apôtre Macaire Man MAYELE : Il est né le 13 juin 1960 à Kikwit dans l’ex-Zaïre. Après avoir terminé ses études, il devient professeur d’anglais dans une école catholique. Lors d’un séjour de vacances chez ses parents, il découvre avec étonnement que toute sa famille est devenue néo-apostolique. Grâce à leur témoignage, il est également venu à la foi néo-apostolique et a été scellé et ordonné prêtre le 16 décembre 1984. En raison de sa nouvelle foi, il a perdu son emploi d’enseignant et a trouvé une nouvelle activité dans l’administration de l’église à Kikwit. Le 20 août 1995, il a reçu le ministère d’apôtre. Après 26 ans comme apôtre et apôtre responsable, il a demandé une retraite anticipée.

Apôtre Ferdinand Kubanza MBANDE : Il est né le 6 août 1955 à la mission catholique de Kingandu et élevé dans la foi chrétienne. Début 1982, il entend parler pour la première fois de la foi néo-apostolique et le premier service divin l’impressionne déjà profondément. Il fut baptisé le 5 février 1982 et scellé le 25 avril 1984. Le 19 juillet 1986, il se vit confier le ministère sacerdotal, suivi d’autres ministères. Le 23 mai 1999, l’apôtre-patriarche Fehr l’a ordonné au ministère d’apôtre. L’apôtre était responsable de plus de 200 congrégations.

Apôtre Gaston Ngiene MUKOKO : Il est né le 6 avril 1955 dans la province de Bandundu. Grâce à sa femme, il a fait la connaissance de l’Église néo-apostolique et a été scellé et ordonné prêtre le 31 juillet 1991. D’autres ministères ont suivi et le 24 juin 2013, il a été ordonné au ministère d’apôtre. Il a servi comme apôtre responsable de Bandundu Ouest jusqu’à sa retraite.

Apôtre Charles Ndaye NTUMBA : Il est né le 12 novembre 1956 à Lubumbashi et a grandi dans la foi catholique. Sa mère, qui fréquentait l’Église néo-apostolique en tant qu’invitée, l’invita au service divin. La doctrine des Apôtres a tellement touché son cœur qu’il a été scellé avec sa femme le 16 juin 1981. En 1982, il s’est installé à Kinshasa pour poursuivre ses études. Un long séjour à l’hôpital a ruiné ses plans et il a dû chercher du travail. L’administration de l’église à Kinshasa lui a offert un travail où il a travaillé jusqu’à sa retraite. Il a reçu la charge de diacre le 28 novembre 1982. De nombreux autres ministères ont suivi, et le 20 août 1995, l’apôtre-patriarche Fehr l’a ordonné au ministère d’apôtre.

Apôtre Michel Nsakala TATI : Il est né le 27 septembre 1957 à Vunda et a grandi en la foi catholique. Il a assisté aux services divins néo-apostoliques en 1985 et a trouvé de nombreuses réponses à ses questions. Le 19 mai 1985, il est scellé et le 6 avril 1986, il se voit confier le ministère sacerdotal. D’autres ministères ont suivi, jusqu’à ce que l’apôtre-patriarche Fehr l’ordonne comme apôtre le 20 août 1995.

Nous remercions de tout cœur nos amis et confrères apôtres pour leur travail béni de longue date, pour le service fidèle d’amour auprès des âmes qui leur ont été confiées et au service du Seigneur. Nous leur souhaitons la bénédiction abondante du Seigneur dans leur retraite.

Pour assurer une bonne prise en charge ininterrompue des frères et sœurs, nous avons soumis plusieurs propositions d’ordination. L’Apôtre patriarche a examiné et accepté comme suit :

Évangéliste de district Seni Guy BARIZA, Apôtre pour le Plateau de Bateke

Évêque Kanku Roger BUABUA, Apôtre pour Bas Fleuve

Évêque Oscar Ponza ETEDIKA, Apôtre pour Gbadolite

Ancien de district Kpama Giany BANGAWE, Apôtre pour Kinshasa Sud

Berger Elie Tatien MUKINDA MUDINGANYI, Apôtre pour Kinshasa Ouest

Ancien de district Emmanuel NGOLO WOTO, Apôtre pour Kinshasa Sud – Est

L’Apôtre Patriarche accomplira ces actes ministériels dans un service divin qui se tiendra à Kinshasa, D.R. Congo, dimanche le 18 juillet 2021.

Molende MUTEBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News