loader image

Impact News

En perspectives de 2023 :
Augustin Kabuya prévient la supercherie de Katumbi et de Bemba !

Alors qu’ils ont envoyé leurs délégués au sein du Gouvernement de la coalition Union Sacrée pour la Nation, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi veulent se maintenir loin de la gestion pour charger Félix-Antoine Tshisekedi seul après 2023. Cela passe par les faits et gestes de Katumbi et Bemba qui non seulement sont au Gouvernement ; mais aussi et surtout ont déployé leurs élements d’attaque dans tous les médias pour tirer à boulets rouges sur Tshisekedi Félix.

Ce sont eux en plus qui alimenteraient les Députés dits révolutionnaires. Des Opportunistes qui veulent bloquer l’action gouvernementale au moment où la situation du peuple est catastrophique et n’attend qu’un Gouvernement responsable prenne les choses à bras-le-corps pour réduire tant soit peu la misère du peuple.


Le fils-aîné politique de Félix-Antoine Tshisekedi, Augustin Kabuya, Secrétaire Général de l’UDPS l’a si bien compris. Voilà pourquoi il les a tancés lors de son intervention au Kongo Central.
Même s’il ne l’a pas dit ouvertement, le SG de l’Udps a envoyé un message clair à Katumbi et Bemba. Pas question de se disculper. Tous, nous  participons à la gestion du pays et inutile à ses yeux, de charger une seule personne. 

Ainsi, il a invité les membres de l’Union sacrée de s’abstenir de s’en prendre au Président de la République comme ce fut le cas avec la mauvaise expérience du FCC-CACH, en insinuant qu’il ne travaille pas, alors qu’eux aussi participent à la gouvernance. 

‘’Tous, nous sommes co-gestionnaires du pays. Nul ne sera épargné le jour des élections devant le souverain primaire. On va tous nous juger de la même manière. Que personne ne vous dise qu’il ne connaît pas la gestion du pays. Car, on gère tous ensemble’’, a-t-il rassuré.

Un rappel à l’ordre. En séjour au Kongo central où il redynamise et installe les comités fédéraux de son parti, le Secrétaire Général de l’Udps, Augustin Kabuya s’est fermement opposé à toute sorte de campagne de diabolisation menée contre les députés nationaux de l’Union sacrée, suite à leur opinion émise en rapport avec le gouvernement Sama Lukonde.

M. Kabuya a condamné les propos outrageants et les critiques acerbes  formulés à l’endroit  de ces élus dans les médias, au point de leur brandir la dissolution du Parlement pour avoir simplement exprimé leur point de vue sur la formation du gouvernement.

A en croire le numéro 2 de l’Udps, cette attitude est irresponsable et inopportune. Car, soutient-il, ce sont nos députés nationaux qui nous ont permis de déraciner le régime Kabila que d’aucuns considéraient comme invincible.


IN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News