loader image

Impact News

Jean-Thierry Monsenepwo sur les accords FATSHI-Kagame : »Faire d’un adversaire d’hier un partenaire de développement aujourd’hui est une haute stratégie de convergence vers une paix durable»

(Ci-dessous, la tribune de Jean-Thierry Monsenepwo sur les accords entre la RD Congo et le Rwanda)

C’est depuis quelques jours que la toile se surchauffe au sujet des accords signés entre notre pays et le Rwanda voisin, accord porté sur 3 axes, que je ne vais pas énumérer ici car connus de tous. Mais, il faut admettre tout de même qu’il Une certaine opinion voit de mauvais œil le fait de ce rapprochement sécuritaire et économique, car ayant souhaité d’abord que ce pays voisin réponde des actes qui lui sont reprochés dans la question d’insécurité que notre pays connaît dans sa partie Est depuis 1994. Et c’est légitime que de penser ainsi. Mais en réalité, aller dans ce sens nous aurait perdu du temps et causer plus de mal que de bien.

La sagesse veut, et cela est appuyé par plusieurs exemples dans le monde, que ramener un adversaire dans un même projet que soi-même tout en veillant sur les conditions du deal, est plus efficace que de continuer à se regarder en chien de Faillance comme l’a si bien dit le Chef de l’Etat congolais.
Cette stratégie souvent fait de votre adversaire d’hier, votre compagnon et mieux, votre défenseur. Car rien n’unît au mieux les humains que leurs intérêts convergents.


Et en mon humble avis, cette stratégie doit être portée dans les relations avec nos autres 8 voisins pour que nous nous assurions une paix durable.
Nous ne devons pas oublier que notre pays regorge de potentialités énormes, que nos voisins pour la plupart n’ont pas. Leur faire partager ses richesses dans des partenariats gagnant gagnant est plus efficace que continuer à crier chaque jour au voleur alors que nous mêmes, sommes toujours en train de retarder la transformation de ces richesses potentielles, en « vraies richesses ».


Alors le Faire avec les autres n’est que bonne stratégie et excellente approche. Aujourd’hui l’Allemagne qui a détruit l’Europe entre 1940 et 45, est devenue moteur économique de ce vieux continent. Si les autres nations de l’Europe l’avaient traité selon quelle a été une Nation destructrice, ils n’auraient pas ensemble construit cette Europe forte que nous connaissons.

Casser les murs pour construire des ponts et là meilleure stratégie mais qui doit, il faut l’admettre, reposer sur la sincérité et c’est ce que les congolais attendent de son voisin rwandais mais aussi de ses 8 autres voisins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News