loader image

Impact News

La fin du monde ne serait-elle pas proche?: Ma narration (Molende MUTEBA) d’un rêve eschatologique de ce lundi 21 décembre 2020 !

Il est 5 passé de 22 minutes, lorsque mon rêve s’arrête.

Dans ce rêve caractérisé par l’eschatologie, nous étions ensemble avec les amis, filles et garçons. Parmi eux je reconnais le Diacre Jonathan Tshiangala, le Diacre Fils Kambuya ainsi que la soeur Claire Malefu.

Nous nous sommes campés au coin d’une avenue pour échanger. Après quelques minutes, fixant mon regard au ciel j’ai vu le trône de l’Éternel. C’était tellement magnifique que nous avons tous sorti nos téléphones pour prendre des photos.

Après la séquence du trône de Dieu, toujours les yeux figés vers le ciel, j’ai vu le déploiement de l’armée céleste, constituée notamment des avions de guerre. Ces avions étaient comme ceux que nous voyons dans les films de science fiction genre Black panther, ainsi que les autres films de Marvel. Les avions des extras terrestres.

Du coup, une forte pluie commence. Aucune maison construite par l’homme ne pouvait tenir face à la quantité pluviométrique de cette pluie. Tout s’écroulait, y compris les maisons construites en béton armé.

Face à cette situation, tous nous courons vers une forteresse, unique bâtiment pouvant résister à cette pluie sans pourtant être inondé. Genre arche de Noé.

Arrivés à ce lieu, nous avons trouvé une foule immense, toute une panoplie des gens qui essaient de se mettre à l’abri. Malheureusement, on n’y entrait pas à son gré personnel, non! Il y avait plusieurs personnes faisant office des protocoles de circonstance. Ce sont elles qui faisaient entrer les gens qui étaient éligibles d’y fouler les pieds. Ils en avaient que faire de nos suppliques. Ils ne tenaient compte que des ordres de la hiérarchie.

Ils étaient hommes et femmes, Rois et Sacrificateurs. Donc la question du genre (féminin et/ou masculin) n’avait aucune importance à ce moment. Tous n’étaient qu’au service de Dieu.

Mon tour est venu, on me fait entrer alors que derrière moi j’ai laissé un bon nombre de gens incalculables. J’ai pris place à ce bâtiment, un refuge où pas seulement nous étions à l’abri de la noyade, mais aussi de la faim car tout y était pour que chacun de nous mange à sa fin aussi longtemps que la pluie s’abattrait et que l’eau de la pluie ne sera pas filtrée à la surface de la terre pour permettre à ce que nous retournions sur la terre. Ce qui m’a plus marqué pour me demandais si la fin du monde ne serait pas proche, c’est l’instruction que j’ai reçue du Maître qui gouvernait dans ce refuge. Il me dit : « lis Esaïe 10:25 ». Je me suis réveillé et, parce que j’ai une bible virtuelle dans mon téléphone, je l’ai ouvert pour lire le passage biblique en question. Et ce qui y est écrit renforce la véracité de mon rêve eschatologique.

Là il est écrit : (Ésaïe, 10:25 ) :Mais, encore un peu de temps, Et le châtiment cessera, Puis ma colère se tournera contre lui pour l`anéantir. Fin de citation!

la bible nous rapporte que Dieu parle tantôt d’une manière, tantôt d’une autre. Je ne veux pas être prétentieux au point de confirmer que la fin du monde est proche. Non, je ne le ferai pas. Seulement, à la lumière de ce scénario de mon rêve qui du reste cadre avec ce qui est écrit en Apocalypse 19, je me demande, la fin du monde ne serait-elle pas proche?

Humblement, je pense qu’il est d’obligation de partager avec vous ce qui m’est révélé. Sans prétention quelconque, merci !

Molende MUTEBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News