loader image

Impact News

La mort brusque de Lola Kisanga vide FCC

Kinshasa, mardi 1er décembre 2020, en début d’après-midi, une nouvelle triste est tombée rendant glacial le ciel congolais avec la disparition brusque du Sénateur Jean-Pierre Lola Kisanga, ancien Porte-parole du Rassemblement Congolais pour la Démocratie, RCD/Rwanda.

C’est son collègue, aussi ancien Porte-parole du mouvement rwandais, congolisé rebelle, RCD/Goma, Professeur Tryphon Kin-Nkiey Mulumba qui l’annonce sur son compte Twitter.

Au Palais du peuple et dans quelques milieux du Front Commun pour le Congo, FCC l’on sable du champagne. Ce qui fait soulever les cheveux de plusieurs qui penchent déjà sur une mort pas du tout naturelle dans la mesure où cet homme politique, scientifique et d’un grand gabarit, venait il y a deux semaines de s’engager dans la vision du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, celle de réunir autour de lui, l’Union Sacrée pour la Nation.

Cette nouvelle a fait beaucoup de peines à ceux qui restent encore attachés et fidèles à Joseph Kabila, qui trouvent à travers cette mort, un message adressé à tous ceux qui ont été avec lui. Un message qui peut s’interpréter comme si :’’Voyez le sort qui sera réservé à quiconque d’autres va franchir le Rubicon’’. En d’autres termes, l’exécution des menaces de mort proférées en jargon militaire kinois, par Barnabé Wimana.

Ce qui a justifié la hâte avec laquelle beaucoup de Députés et Sénateurs se sont rués le mercredi 02 décembre 2020 pour signer la pétition devant conduire à la destitution des membres du Bureau de l’Assemblée Nationale, conduit par Jeanine Mabunda.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News