loader image

Impact News

Le Député Auguy Kalonji accuse !

Haine tribale au sein  du FCC contre les Kasaiens :

Il se développe depuis l’arrivée de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo au pouvoir, une haine viscérale contre les ressortissants de l’espace Grand Kasaï, en particulier les locuteurs de la langue Tshiluba sur toute l’étendue de la République. Mais cette haine prend des ampleurs au sein de la famille politique de l’ancien Président de la République, Joseph Kabila Kabange. Au sein du FCC en général et du PPRD en particulier les Balubas ne sont plus désirés. Ils sont traités des membres de l’UDPS au point de leur priver l’accès à tous les avantages qu’ils devraient bénéficier au regard de leur apport au sein de la famille politique de Joseph Kabila Kabange.

A Kolwezi, province de Lualaba que dirige Muyej Mangez Mans, certains Lubas ont été chassés du PPRD. Ils sont traités comme des taupes au service de l’UDPS.

Lors de la rencontre de Joseph Kabila avec les Députés du FCC, le Député élu de la Tshangu n’est pas passé par le dos de la cuillère pour décrier cette situation que les ressortissants du Grand Kasaï subissent au sein de cette famille. Devant Sénateurs, Députés et responsables des regroupements politiques formant le FCC, il a dit à Joseph Kabila que les Kasaiens sont victimes au sein de sa famille politique. L’élu de la Tshangu a été pratiquement le porte-voix de la souffrance que subissent en silence les Boshab, She Okitundu, Denis Kambayi, Raymond Tshibanda, Guy Mafuta Kabongo, Lambert Mende, Fiston Kamanda, Bellarmin Badibanga, Pius Muabilu, etc.

Ces dignitaires du FCC qui ont mouillé leurs chemises pour Joseph Kabila se trouvent aujourd’hui remerciés en monnaies des singes au point de se retrouver en tenailles, traités par leurs frères ethniques des traitres et ennemis à Tshisekedi au moment où ils se sentent encore frustrés comme traitres au sein de leur famille politique.

Exactement le cas des refoulés de Bibakole de 1992, lorsque les Kasaiens ont été chassés du Katanga comme ‘’Kasaï’’ et lorsqu’ils sont arrivés dans leurs provinces respectives, ils ont été traités des ‘’Bena Katanga – Katangais ‘’.

C’est ici qu’un appel est lancé à l’endroit de Félix-Antoine Tshisekedi qui devra développer aussi l’espace Kasaï qui a été oublié et puni par tous les régimes qui se sont succédés à la tête du pays à cause de l’engagement politique et de l’Opposition à ces régimes de son père et surtout de son élection comme Cinquième Président de la République.

Signalons que le Député National Auguy Kalonji a pris la parole en sa qualité de Président des Jeunes parlementaires.

Rappelons que ce Député, en dépit de la discrimination dont il est victime au sein du FCC, il reste ‘en communion avec ses électeurs. Voilà pourquoi, à travers sa Fondation qui porte son nom, il a ouvert plusieurs centres de formation, d’encadrement et de récupération des jeunes désœuvrés. Il s’agit principalement des filles mères. Il n’y a pas trois jours, il venait d’offrir sur fonds propres des bancs aux écoles de la Tshangu. Il promet de fournir des fournitures scolaires à plus de 5000 élèves très prochainement. Gräce à sa Fondation, l’on signale que bientôt, il y aura cantines scolaires  qui seront opérationnelles dans quelques écoles. Malgré les tensions politiques, la Fondation Kalonji suit de près l’éducation des enfants.

Amples détails dans notre prochain numéro.  

Nicole Kakese

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News