loader image

Impact News

Me Dieudonné Pieme au banc des accusés !

Détournement monstrueux au Kasaï 

La Province du Kasaï connait ce jour un sérieux problème pour son fonctionnement. Les deux premières institutions de la province à savoir l’Assemblée provinciale et le Gouvernement provincial sont totalement bloquées et ne savent pas fonctionner par manque des moyens financiers, une révélation de l’Honorable Jean Calvin MINGASHANGA dans une chaine locale. Cet élu de MWEKA confirme que ce blocage est la conséquence de la mégestion installée à la tête de la province par l’absence de la transparence dans la gestion des recettes de la province et le détournement de la somme de 2000.000 dollars Américains issue d’un crédit que la province a obtenu auprès d’une banque commerciale de la place sur autorisation de l’organe délibérant de cette province pour la construction d’un immeuble jumelé pouvant abriter les deux premières institutions de la province, l’Assemblée Provinciale et le Gouvernement provincial dont les ministères fonctionnent dans des garages et l’Assemblée Provinciale qui siège dans une Eglise depuis plus de sept ans et que le crédit a été obtenu depuis le mois de Juillet 2019 dont jusqu’à ce jour aucune réalisation n’a été fait dans cette province. L’Honorable Jean Calvin précise qu’entre temps, la banque bloque déjà à la source toutes les recettes propres de la province pour rembourser ce crédit que les Kasaiens exigent les justificatifs sur l’utilisation de ce fonds. Il précise également que c’est à cause de ce crédit que les institutions ne savent pas fonctionner, incapables de faire la simple photocopie, les personnels administratifs et politiques de deux institutions accusent plus de dix mois d’impaiement, rendant ainsi difficile le fonctionnement de la province. Cet élu accuse également le Gouvernement provincial de création des comptes fictifs ou privés pour loger certaines recettes de la province entre autres les recettes de la société BRABANTA, les recettes d’autorisation de passage des produits vivriers, des produits pétroliers de la SEP CONGO et des sociétés Brassicoles qui opèrent en province, une mégestion criante qui ne peut pas favoriser le décollage de la province et plus loin d’espérer l’amélioration des conditions de vie de la population Kasaïenne. Depuis l’installation de cette équipe à la tête de la province en Juin 2019 aucune réalisation palpable n’a été signalée dans cette province. L’élu de MWEKA sollicite l’implication des organes spécialisés de contrôle à savoir : l’Inspection Générale des Finances, la Cour des comptes et à la justice d’ouvrir un dossier judiciaire pour enquêter sur le montant 2.000.000 dollars qui a bloqué le fonctionnement de toute la Province et exige les sanctions exemplaires sur les auteurs de ce mafia qui plonge toute la province dans le Chaos. L’élu de Mweka a aussi dénoncé le détournement d’un montant de 150.000$ destiné à la lutte contre la Covid-19 dont Kinshasa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News