loader image

Impact News

Pour son intégrité et sa droiture : Eberande Kolongele victime sali !

L’alerte est lancée par l’Asbl Jeunesse Congolaise (JECO) relayée par notre confrère Scooprdc.net. Cette ONGDH qui dénonce une campagne de diabolisation contre le Directeur du Cabinet ad intérim du Chef de l’État, le professeur Eberande Kolongele Kashmir. Un homme pourtant qui a remis tout sur les rails depuis l’incarcération et la condamnation de son titulaire, Vital Kamerhe. Effacé, modeste, taiseux, sobre et non conflictuel, Eberande Kolongele a imprimé sa marque à la tête de l’administration de la plus grande institution de la RDC, la Présidence de la République. Sa droiture, son dévouement et son abnégation à la cause de son Chef, le Président de la République, lui ont attiré beaucoup d’ennemis dans les milieux des jaloux. 

Une pratique de ceux qui échouent dans leurs vies et qui cherchent à expliquer leurs échecs par la réussite des autres.

Fustigeant cet acte ignoble, la JECO met ainsi en garde tous les tireurs des ficelles contre toute tentative de récidive, sinon au cas contraire, elle initiera des actions de grande envergure.

Pour le Président National de la JECO, Maître Alain Bacoke Cicura Mwene Nakakonda, les responsables de cette campagne de diabolisation  haineuse en veulent à ce loyal collaborateur du Chef de l’État simplement à cause de sa probité morale et son sens aigu du travail qui mettent en mal la mise en œuvre des démarches et projets mafieux projetés par ces méchantes personnes qui naviguent à contre-courant des intérêts républicains.

‘’Voilà pourquoi, ce digne collaborateur de notre Président est torpillé nuit et jour par cette armée numérique utilisée par les ennemis du peuple dans le but de ternir  sa réputation, mais aussi le designer malencontreusement à l’indignation’’, a déclaré Maître Alain Bacoke, à SCOOP avant de préciser : ‘’Par ailleurs,  il sera difficile à ces détracteurs de ternir l’image de marque de ce grand monsieur discret dont les mérites de loyauté et fidélité ne sont plus à prouver aux yeux de l’opinion publique. Ces inciviques manipulés sont dans une aventure sans avenir’’.

La JECO invite donc la population à rester vigilante et ne pas céder à cette campagne de diabolisation, de discrédit et d’intoxication contre le Dircab a.i du Chef de l’Etat.

En outre, la JECO invite la population à dénoncer celui qui serait dans les montages grossiers tendant à ternir l’image de cet enseignant d’Université dont les valeurs morales ne sont pas à démontrer.

Molende MUTEBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News