loader image

Impact News

Poussés à liquider leur entreprise par le TGI de Kipushi : le personnel de la Société d’Exploitation Kipoi, SEK SA, saisie le Président Tshisekedi !

Si rien n’est fait, les centaines agents et cadres de la Société d’Exploitation Kipoi SA seront sans emploi pour cause d’un jugement « inique » du Tribunal de Grande Instance de Kipushi.

Se trouvant à 75 km du centre ville de Lubumbashi sur la route nationale numéro 1, la Société d’Exploitation Kipoi, SEK SA a boosté la vie des riverains et communautés locales. Conscient de sa responsabilité sociétale, SEK SA a, depuis son installation, fait bénéficier des communautés locales de Lubumbashi de ses œuvres de charité notamment la construction et la réhabilitation des écoles, hôpitaux et bien d’autres.

En plus de ça, la SEK SA s’est considérablement engagée à la distribution équitable de ses bénéfices avec son personnel. Un salaire descend et digne est réservé au personnel de cette entreprise minière, de moins gradé au plus haut gradé, à la satisfaction de tous. Elle accompagne, depuis, le Chef de l’État dans sa politique d’humaniser les entreprises dans son pays.

Ils accusent ce Tribunal de vouloir liquider leur société suite, « soit disant », de la prétendue faillite due à la crise sanitaire de Covid-19.

Aujourd’hui, le personnel de cette entreprise vient de saisir le Chef de l’État dans un mémorandum de 7 pages pour lui signifier le calvaire dont il est victime de la part du Tribunal de Grande Instance de Kipushi dans le Haut-Katanga.

A en croire ce document, les agents et cadres témoignent d’un bon traitement dont ils sont bénéficiaires de la part de leur employeur.

Sans aller par le dos de la cuillère, les agents attestent que la crise sanitaire de Covid-19 entraînant par ricochet la crise économique, n’a pas épargné leur entreprise. Pour limiter les dégâts, au mois de mars 2020, la société avait instauré le service minimum dans son sein et continuait à prendre en charge son personnel quant à la paie de leurs salaires et la prise en charge médicale. Quelques mois après, l’entreprise a fermé momentanément ses portes tout en assurant le quotidien de son personnel.

Conscient de la crise, les employés, par l’entremise de sa délégation syndicale, ont suggéré à la société de revoir à la baisse de 35% leurs salaires.

Contre toute attente, ils apprennent que le Tribunal de Grande Instance de Kipushi vient de rendre une décision sous RAF 004, dans l’affaire qui l’oppose avec la Société Mining Contracting Services SA. Cette instance judiciaire a pris la mesure de liquider l’entreprise toute affaire cessante, sans consulter la délégation syndicale, encore moins entendre la société, pour sa défense. Selon cette instance judiciaire, cette décision serait motivée suite à la cessation des activités de SEK SA. Ce même document renseigne que la société était au point de réouvrir ses portes après qu’elle ait mobilisé les fond nécessaires y afférents.

L’appel interjeté à la Cour d’appel du Haut-Katanga a donné une suite déconcertante et préjudicie la société ainsi que son personnel.

Dépourvu des moyens d’affronter la justice qui semble être acquise à la cause de la Société Mining Contracting Services, ces derniers saisissent le Chef de l’État en sa qualité de Magistrat suprême et garant des emplois, pour trouver gain de cause, et qu’ils soient, la société et eux-mêmes, rétablis dans leurs droits.

A ce stade, ils considèrent le Président de la République comme leur dernier rempart. l’État des Droits voulu par le Chef de l’État a sa raison d’être de s’appliquer ici. Lui qui lutte contre la pauvreté et le chômage, a l’intérêt, à défaut d’en créer d’autres, de garantir au moins le plus longtemps possible les peu qui existent.

Vivement l’implication du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dans le dossier de la Société d’Exploitation Kipoi SA.

Molende MUTEBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News