loader image

Impact News

Qui a tenté de tuer l’activiste des droits de l’homme et expert électoral Paul Nsapu?



L’activiste des Droits de l’Homme, président de la Ligue des Electeurs ( organisation pionnière des droits de l’homme et d’ éducation civique et électorale en RDC et en Afrique) et Vice Président de la Fédération Internationale des Droits de l’homme a échappé à un attentat dernièrement à Kinshasa non loin de sa résidence.

Filé à sa sortie à pieds de sa résidence par deux individus inconnus clairsemés sur le trajet qui l’amena sur le trottoir de l’arrêt de bus où il devrait louer un taxi, un motard lança à vive allure son engin affolé sur Paul Nsapu, visiblement choisi dans la foule comme cible, le percuta tout en le blessant grièvement au visage avant de prendre fuite avec d’ autres motards qui étaient certainement dans ce coup d’ attentat prémédité.

Il s’en est sorti avec une plaie de 3 cm de profondeur dans la partie sensible à côté de son oeil gauche comme l’indique cette image.

Très vite, il a été conduit dans une formation médicale où il a reçu les premiers soins.

Trois pistes se dégagent: les auteurs du massacre du Chef Kamuina Nsapu et la suite des événements de ce phénomène qui a coûté la vie à plus de 3000 âmes dont la mère de Joël Cadet NDANGA, Journaliste et Éditeur du Journal IMPACT NEWS. C’est grâce à lui que les instances internationales ont été saisies des exactions commises par les forces de sécurité envoyées de Kinshasa et du Rwanda. Il dispose comme Floribert Chebeya, ancien Président de la Voix des Sans Voix de beaucoup de preuves de ces massacres qui sont en train d’être examinées par la justice internationale.

L’autre piste reste également le procès Chebeya en cours dont il est également un des auteurs de sa révision pour avoir co-diligentée avec dextérité les enquêtes citoyennes ayant conduit au Major Mwilambwe qui a dénoncé et révélé les véritables auteurs.

L’autre piste qui reste aussi à explorer, c’est le dossier CENI où il était attendu comme pièce de rechange et de consensus à la suite de la contestation de la candidature de Denis Kadima.

Joint ce matin par notre Éditeur, il a indiqué que la situation s’améliore petit à petit. Cependant, notre Éditeur l’a conseillé de se faire examiner aussi bien traditionnellement en rapport avec un quelconque empoisonnement, surtout lorsque celui-ci a observé la perte brutale de son ami et frère, l’artiste Bilonda, alias Kadiombo qui a été aussi tué après une agression de la même nature. Il lui faudrait également une évacuation rapide du pays pour des soins appropriés, étant donné que l’instrument utilisé pour l’agresser et le blesser pourrait être empoisonné.
Nous y reviendrons.


Marie Shomba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News