loader image

Impact News

RDC/UNION SACRÉE DE LA NATION (USN) : LEVIER DU CHANGEMENT QUALITATIF OU PATATE CHAUDE ?
APPROCHE CHIRURGICALE DE LA DYNAMIQUE ARC-EN-CIEL.

I.- À l’origine de l’Union Sacrée de la Nation (USN), il y avait un entendement plausible


Née sur les cendres de la coalition FCC-CACH, l’Union Sacrée de la Nation – à en croire l’entendement du Chef de l’État Félix TSHISEKEDI relayé par son Haut Représentant Kitenge Yesu – est une dynamique arc-en-ciel et non un camp politique, dont le mode opératoire est fondé sur la communion d’idées et d’actions pour sauver le pays.
Dans cette optique, l’UNION SACRÉE DE LA NATION se veut un lieu où la détermination est de reconstruire au jour le jour brique par brique : l’enjeu ultime ici est de voir l’avenir de la RDC en clair au nom du bond qualitatif.

II.- Regard sur les forces en présence : cohérence ou incohérence ?


S’il est vrai que l’action de l’Union Sacrée de la Nation a un impact sur la cité (une entreprise politique au sens du service à la communauté), il n’en demeure pas moins vrai que les forces constitutives de l’USN ne sont pas des enfants de choeur du Chef de l’État et ont des ambitions légitimes de gérer la cité.
Cependant, ces ambitions légitimes ne doivent pas écorner le fondement idéologique de départ de l’USN tel que préconisé par le Chef de l’État.

À l’observation, il se dégage que certains sociétaires de l’USN sont plus portés au fonctionnement en mode chasseurs des postes ministériels (rationalité de la prédation) qu’en mode apostolat politique (être bâtisseurs de la République sans nécessairement occuper soi-même les fonctions ministérielles).
C’est cet écart constaté entre l’IDÉAL (la vision originelle de l’USN proclamée par le Chef de l’État) et le RÉEL (le comportement en mode chasseurs des postes affiché par certains sociétaires de l’USN dépourvus des vertus patriotiques) qui fonde le sens de notre démarche à travers cette publication : l’enjeu ici est de clarifier nettement les vrais contours de l’Union Sacrée de la Nation eu égard à l’idéal de reconstruction de la République.
N’est-ce pas que l’Union Sacrée de la Nation doit susciter des acteurs et actrices qui doivent avoir le dos courbé au travail de la renaissance de la Nation congolaise (RD) et non la main tendue aux postes ministériels.

III.- Épilogue


Une évidence essentielle devant servir de fil conducteur : s’oublier soi-même au profit de la Nation et l’altruisme pour être au service de la communauté nationale. Bien à propos, les rédacteurs du Manifeste de la Nsele, dont Étienne TSHISEKEDI, auraient dit : « servir et non se servir ».

Au-delà d’être une modeste contribution à la clarification de l’essence de l’Union Sacrée de la Nation, cette publication aura atteint son objectif opérationnel, si elle stimule le renouvellement de l’intelligence dans le chef des sociétaires de l’USN.

Kinshasa, le 12 Mars 2021

Prof. Dr. Eddy TSHIMANGA – MUKUBAYI
Université de Kinshasa (UNIKIN).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News