loader image

Impact News

Scoop/Publication du Gouvernement Sama Lukonde : tout savoir sur le retard pris !

Attendu avant l’ouverture de la session parlementaire de mars, le Gouvernement des « Warrios » qui sera conduit par le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde tarde à venir. L’attente est tellement longue que d’aucuns ont commencé à supputer et rependre des inepties comme par exemple, Sama Lukonde serait prêt à jeter le tablier du fait de l’affront qui existerait entre Jean-Marc Kabund-A-Kabund et lui.

Cherchant à donner à nos milliers de lecteurs la vraie information sur le retard de la publication du Gouvernement, nous avons secoué nos sources bien introduites dans le circuit décisionnel du pays et nous avons ressorti la vraie et tacite raison. Notre source qui a requit l’anonymat renseigne ce qui suit :

  1. La formation du Gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation est une équation en ce qu’il faudra tirer, d’une large coalition de plus de 391 députés nationaux, un Gouvernement réduit de moins de 50 membres. Ceci exige aux partis et regroupements politiques de comprendre que tout le monde ne peut pas faire partie de l’équipe gouvernementale. L’objectif est d’avoir un Gouvernement réduit mais efficace dans un contexte de crise économique. Dès lors, des frustrations qui pourraient être exprimées, après la sortie du Gouvernement, seront à placer dans le cadre des visées purement politiciennes.
  2. Un de criterium pour la formation du Gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation est la représentativité des femmes. Pour cela, ce sont les partis politiques qui doivent se faire violence et proposer suffisamment des candidatures féminines aux différents postes ministériels. Encore que les profiles à proposer devraient tenir compte de la compétence. Si jusque-là, on a parlé de nombre insuffisant des femmes, c’est certainement parce que les regroupements politiques n’ont pas proposé plus de femmes parmi les candidats. Les réglages, à ce niveau, occasionnent le retard de la sortie du Gouvernement.
  3. Un autre critère dans la formation du Gouvernement, c’est celui de la solidarité. Ceci veut que dans le Gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation, qu’il ait non seulement des représentants des partis politiques mais aussi certains membres de la Société civile et certaines catégories sociales défavorisées (personnes vivant avec handicap et jeunes). Ce critère exige aux acteurs politiques à faire de concessions pour exprimer leur solidarité envers ces catégories sociales pour qu’elles soient représentées dans l’équipe gouvernementale, explique t-il.

Et à lui d’ajouter, autre chose, c’est que les Ministres CACH pensent qu’ils doivent rempiler tout naturellement dans le nouveau Gouvernement parce qu’ils ont soutenu le Chef de l’Etat lors de la guéguerre avec le FCC.

Sinon, la sortie du Gouvernement est imminente. Serrez les ceintures !

Molende MUTEBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News