loader image

Impact News

Sele et Alingete: Il faut arranger ça vite.

Sans commentaire particulier politiquement, juste une question de bon sens me semble-t-il

Il faut enterrer l’ héritage mobutien cette dychotomie laissée entre l’ IGF sous la Présidence échappant au Ministre de Finances

Ce que je crois sur les courriers adressés au Chef de l’ Etat par l’ Inspecteur. Général de Finances IGF et par son excellence monsieur le Ministre de Finances de la RDC.

Voici. Avis technique et non politique.

Pour plus d’ efficacité l’ Inspection Générale de Finances un outil technique de Gestion de Finances Publiques légalement sous l’ autorité du Ministre en charge ou ayant dans ses compétences les Finances Publiques doit être in de léviers du pouvoir dudit Ministre comme le sont les autres services à caractère compris essentiellement les régies financières, , la Banquet Centrale….

L’ IGP par sa mission quotidienne devra ressembler à ce service d’ alerte de gestion de finances permettant au Ministre de Finances, le Technicien du Gouvernement dans le secteur de réagir et d’ agir en temps réel.

Il est ainsi du corps des Inspecteurs des affaires judiciaries relevant du Ministre à la justice.

Ce service ramasse les données, audite les comptes concurremment aux magistrats de la cour de compte dont je ne comprends pas la passivité au moment où les magistrats prennent le pouvoir.

Le Président Félix trouve les structures en l’ état.
Le rapport de gestion passe à la Présisence qui en apprécie et jufe de l’ opoortunité d’ accéder aux recommendations dudit organe du fait de la délicatesse de dossiers toxiques à charge des gestionnaires de fonds publics ou de ceux insolvables FPI par exemple voulant être sous la protection de la Présidence en échange de quoi ils soufflent fort dans le cor du militantisme politique en bon courtisans, thuriféraires naviculaires absouts au bénéfice des absoutes dites.

En revanche, la Cour de comptes composée de hauts magistrats pointus et pointilleux en plus de l’ état de lieu de Finances Publiques recherche des infractions tout en dressant l’ état de mieux.

Le Président Félix qui installe par les faits un état du Droit dans l’ Etat de droit, la sereinité revenue dans les esprits pourra refléchir, impulser les réformes urgentes qui s’ imposent à la situation économique peu reluisante devant nous exposant le pays à l’ ire de ses ciyotens et au rire de la communauté internationale partenaires au développement.

Lorsque le calme et la lucidité reviendront, il se dégagera aisément les mécanismes convenables pour une meilleur gestion du pays à travers les institutions sans regarder les tête de ceux qui en prennent le contróle mûs par l’ intérêt général bien compris.

Wazir Kudura Kasongo ML bel Hom

Congolais d’origine
Homme libre, indépendant, affranchi

Réellement amoureux de son pays le Congo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News