loader image

Impact News

Sortie officielle de la Fondation Acacia en Action : Acacia Bandubola va en guerre contre le tribalisme


C’est le week-end dernier, le samedi 08 janvier dernier que Madame Acacia Bandubola, l’ex Ministre de l’Economie Nationale du premier Gouvernement sous l’ère Tshisekedi a lancé officiellement sa fondation dénommée  » Acacia en Action, A2’’.
Dans l’espace YMCA qui a rejeté du monde venu de partout, la Dame de fer n’avait que ses yeux pour verser des larmes. Larmes, non de tristesse, mais de joie au vu du grand amour que lui a porté tout ce monde qui n’a pas été mobilisé avec de l’argent. Introduit par le Coordonnateur de cette fondation, ce haut cadre de l’UDPS, a dans son mot d’introduction, remercié ses convives pour leur présence en ce lieu.
 » C’est pour moi un honneur et un plaisir en cette journée marquant la sortie officielle de la Fondation Acacia en Action A2, de vous voir si nombreux répondre à notre invitation« .


Pour elle, sa première action grandiose de sa Fondation c’est la lutte contre le tribalisme. A cet effet, elle a dévoilé le thème de cette campagne qui se résume en « stop tribalisme pour un Congo uni et fort ».
« Votre présence massive prouve à suffisance votre soutien à notre initiative de lutte contre le tribalisme ainsi que votre fort encouragement à notre détermination de faire de la RDC un Pays où il fait beau vivre, un pays où le peuple partage des nobles convictions pour assurer son développement tous azimuts.
En effet, nul n’ignore aujourd’hui, que le tribalisme, ce véritable fléau, est l’une des raisons du sous-développement de plusieurs de nos communautés qui n’arrivent simplement pas à vivre ensemble sur ce merveilleux territoire que Dieu nous a donné. C’est ici le lieu pour moi de féliciter et remercier tous les membres de la fondation, qui au travers de cette nouvelle structure dont nous annonçons la sortie officielle cadre qui leur permet de communier avec les compatriotes, d’exprimer leurs idées, de participer aux actions sociales et contribuer tant soit peu, aux projets de développement de notre grand et beau pays, la RDC , en droite ligne de la vision du Président de la République , son Excellence Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, exprimée par le slogan LE PEUPLE D’ABORD »

Acacia Bandubola a également, à cette occasion, donné la raison d’être de sa Fondation qui a vu jour dans la grande province de l’Equateur plus précisément au Sud-Ubangi.
« Cette Association sans but lucratif que nous avons dénommée « FONDATION ACACIA EN ACTIONS, A2 en sigle », se veut être un cadre d’émulation, de stimulation, de réflexion et d’encadrement de ses membres dans la perspective d’un avenir radieux, tout en les éclairant sur les choix à faire et décisions à prendre en vue de leur progrès social. Bien qu’elle ait débuté ses activités dans le sud Ubangi et maintenant fortement à Kinshasa, la fondation AA se veut être une Association Nationale dont les actions vont s’étendre sur toute l’étendue du territoire national. Voilà pourquoi, nous proclamons et retenons cette journée du 08 janvier, Journée officielle de la sortie de la Fondation Acacia en Actions et invitons tout le peuple congolais, de toute tendance à y adhérer afin d’apporter sa pierre pour qu’ensemble nous puissions concourir à l’édification d’une grande nation à la hauteur de notre grand pays« .


Le souci majeur pour cette dame de fer qui a fait face aux hostilités lors de son règne comme Ministre de l’Economie Nationale, tous les Congolais devraient en principe se mettre ensemble pour foutre dehors ce démon de la division qui est la « mauvaise appréhension du tribalisme« .
« A travers cette sortie officielle de la Fondation AA et le lancement de cette Campagne contre le tribalisme, je vous invite à entendre le cri de notre cœur et le souci majeur qui nous anime, celui de voir les Congolaises et Congolais, toutes tribus confondues, vivre en harmonie et dans l’unité sans laquelle le développement n’est pas possible. Cette cause que nous estimons noble, devrait donc interpeller tous les citoyens congolais consciencieux et soucieux de l’amélioration des conditions sociales de notre peuple. La lutte que nous lançons en ce jour contre le tribalisme n’est absolument pas un appel à renier nos origines ou nos appartenances à nos tribus respectives. La multiplicité des tribus et la richesse culturelle qui s’en suit est un véritable trésor et une force dans la diversité. Le tribalisme nous pousse à bâtir des murs chacun autour de sa tribu, excluant ainsi les autres. La Fondation AA veut nous invite à bâtir plutôt des ponts de solidarité par lesquels les tribus se complèteront utilement pour une nation prospère. Le Congo est fort quand ses filles et fils s’unissent et travaillent main dans la main pour des grands idéaux. A titre illustratif, je voudrais évoquer ici l’épisode de l’arrestation à Kisangani de notre héros national Feu P.E Lumumba à l’aube des tractations de l’indépendance ».


La Présidente de la Fondation Acacia en Action estime que les Congolais devront rallumer la flamme du patriotisme qui a animé les compatriotes lors de l’arrestation et la libération de Lumumba pendant la table ronde. Pour elle, ce ne sont pas seulement les ressortissants de Sankuru qui ont réclamé sa libération, mais plutôt tous les congolais.
« Pour la petite histoire, sa libération fut réclamée à l’époque par des congolais qui n’étaient pas originaires de son Sankuru natal, parce que l’intérêt supérieur de la Nation prévalait sur toutes autres considérations.
De même, l’exemple plus récent d’un âpre combat du feu Papa Etienne Tshisekedi qui, loin de se limiter à sa tribu, a fédéré un grand nombre des partisans de diverses tendances autour de devenu un patrimoine national. Malheureusement, nul ne peut rester silencieux devant certaines tares observées de nos jours, tel un sursaut fatal d’un tribalisme susceptible de mener notre peuple sur le chemin de la destruction ».


C’est la petite pierre de contribution qu’Acacia Bandubola apporte pour la reconstruction du pays au travers sa fondation. D’aucuns n’ignorent l’appel du Chef de l’État Félix Tshisekedi à l’unité des congolais. Pour lui, le congolais a droit de se sentir à l’aise dans n’importe quelle région du pays où il se trouve, même s’il n’est pas dans sa région d’origine.
Après l’élection de Tshisekedi au mois de janvier 2019, le pays était plongé dans un cycle sombre du tribalisme où l’affront était déclaré entre les ressortissants du grand Bandundu et ceux de l’espace grand Kasaï. Une aberration que personne ne pouvait admettre.


Pour pousser les congolais à l’unité nationale et au patriotisme sans précédent, Acacia Bandubola apporte son soutien, une nouvelle donne dans la lutte contre cette tare de séparation, d’où sa lutte effrénée contre le tribalisme.
JCN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News