loader image

Impact News

Traficotage d’un audio du speaker de la Chambre basse : Montage pathétique du laboratoire du duo Katumbi-Kabila !

Le travail abattu par le Révérend Ngoie Mulunda dans le cadre d’approcher les filles et fils de l’espace Katanga semble avoir porté du fruit. Désormais, les deux fils ennemis se sont pratiquement réconciliés. Il suffit de lire le partage de certaines publications dans certains médias et réseaux sociaux pour saisir la portée de la complicité qui unit les deux laboratoires. L’on penserait qu’ils ont travaillé ensemble. Mêmes éléments de langage. Partage par les mêmes communicants qu’un des jeunes manipulés a appelé ‘’robot-communicant’’, dans un élément monté et partagé par les deux laboratoires.

Ils sont sur tout ce qui ne va pas dans le déroulé de ce que le Chef de l’Etat ou sa famille politique font. Rien de bon ne peut en sortir. Il n’y a que du mal. Et pourtant, de grands ministères sont tenus par les Katumbistes qui versent leurs cotisations à son parti. Et le paradoxe est criant lorsque Katumbi se réclame de l’Opposition en même temps que son parti participe au pouvoir. Une hérésie en violation de la loi portant Statut de l’Opposition.

Plus grave, ce sont les députés katumbistes qui organisent l’humiliation des membres du Bureau par l’enregistrement des réunions auxquelles ils participent.

Le dernier enregistrement en date, c’est ce traficotage de la voix du Président de l’Assemblée Nationale lors d’une réunion avec les élus de sa famille.   

Preuve d’immaturité de la classe politique 

La Cellule de communication de l’honorable Président de l’Assemblée nationale élève une vive protestation à l’endroit des auteurs d’un tel traficotage. Elle dénonce cet acte témoignant un manque criant de maturité politique, car il s’agit bien d’un entretien que le Président de l’Assemblée nationale a eu avec ses collègues députés nationaux membres de l’Union sacrée de la nation, sa famille politique. Au cours de cet entretien, le Président Mboso, en tant qu’aîné de tous, ne s’est limité qu’à leur prodiguer de sages conseils. Il n’a cité le nom de personne. Il n’a corrompu personne.

En tant que leader d’une famille politique, il est normal qu’il tienne pareilles rencontres en vue de maintenir le moral haut de ses pairs à travers le partage de certaines informations et la communication de la vision de la très haute autorité. Il n’y a aucun mal en cela. Mais que des députés prennent part à la réunion, enregistrent la conversation et la partagent dans les réseaux sociaux, cela dénote d’une immaturité politique, d’une légèreté qui frise « l’infantilité’’ et d’un manque de sincérité dans leurs engagements et convictions politiques. Le fait d’enregistrer et de mettre sur la place publique cet audio prouve à suffisance qu’au sein de la majorité parlementaire il y a des taupes et traitres au service des officines qui les ont placés dans le but de torpiller les actions et la vision du Chef de l’État, initiateur de l’Union sacrée de la Nation.

La cellule de communication de l’Assemblée nationale élève une vive protestation à l’endroit des honorables députes auteurs d’un tel traficotage.

Les ‘’partageurs’’ dans les réseaux sociaux ont facilement indiqué la source de cet enregistrement et qui sont les députés qui peuvent avoir posé pareil acte. Puérilité.

NK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News