loader image

Impact News

Une centaine des maisons emportées à Sanga-Malumbi par un vent violent à 25Km de Kalemie



L’information est confirmée par les habitants de cette localité située à plus de 23 kilomètres du Centre ville de Kalemie. Un vent très violent, accompagné d’une pluie torrentielle a laissé perplexe , les habitants de ce village.
« C’est vers 16 heures de ce ,dimanche 29 Août de l’année en cours, que ce sinistre est survenu. Nous n’étions au courant de rien, du coup, ce vent inhabituel a débuté en détruisant nos habitations et même nos dortoirs . Nous avions compté 87 maisons endommagées dans notre village « , a indiqué un autochtone de SANGA-MALUMBI.

Informé de la situation, le gouverneur ad l’intérim de la province du TANGANYIKA, Samba Kayabala Moni, a dépêché une forte équipe gouvernementale ce lundi 30 août , composée du ministre de l’intérieur, d’une députée provinciale, des agents de la sécurité, ainsi qu’une équipe des journalistes des maisons de radios émettant dans le chef-lieu de la province.


Aussitôt arrivé sur place, le ministre provincial de l’intérieur, sécurité et médias, DIEUDONNÉ KAMONA YUMBA, était surpris et étonné de la situation qu’il venait de constaté.

 » Nous étions informés depuis hier par les habitants, qu’il y a eu 87 maisons détruites par un vent violent. Nous sommes arrivés à Sanga Malumbi, en tête avec le nombre de 87 maisons emportées. Soudainement, vous même la presse vous êtes témoins, il y a plus de 100 maisons détruites, d’autres des tôles emportées. La situation est catastrophique sur terrain « , a fait savoir le numéro 1 des médias tanganyikais à la presse.



Il sied de signaler que,
Ce tourbillon, appelé communément << Mulula>> a réussi de ravager 8o% des maisons du village Sanga Malumbi. On pouvait voir également des plantes déterées, des tôles coincées et traînées aux longues plantes. SANGA-MALUMBI se trouve sur l’axe Bimbwi.
Ces autochtones, s’interrogent, comment vont-ils s’adapter à la saison des pluies qui pointent déjà à l’horizon sans des habitations adéquates.  » Nous nous demandons comment nous allons vivre sans maisons. C’est déjà la première pluie qui nous laisse dormir à la belle étoile « .
Signalons également que le ministre de l’intérieur, leur a promis qu’il fera rapport à sa hiérarchie, et cette dernière saura comment trouver une solution urgente aux demandes de sinistrés. Les blessés, sont envoyés immédiatement par l’envoyé du gouverneur à une structure sanitaire locale pour des soins appropriés



Melchior KATUNTULU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News