loader image

Impact News

Usurpation au Secrétariat Général à la Coopération Internationale, Intégration Régionale et la Francophonie : Kashebe Boniface au banc des accusés !

L’anarchie au sein de l’administration et la Fonction Publique n’a pas encore fini de nous miroiter toutes ses facettes. Les engagements illicites, les promotions illégales et tant d’autres. La dernière en date, c’est la magouille qui se passe au Ministère de la Coopération Internationale, Intégration Régionale et Francophonie, plus précisément au Secrétariat Technique à la Francophonie. Dans cette administration publique, le Directeur Coordonnateur Kashobe Boniface se distinguerait dans l’anarchie totale et usurpation. Il est accusé de procéder à des mises en place qui frisent l’anarchie. Sans vergogne, il arrive des fois qu’il rétrograde certains agents sans notification officielle et les remplace verbalement par d’autres selon ses propres humeurs. Tout ceci se déroule loin de son chef hiérarchique, le Secrétaire Général à la Coopération Régionale. Il serait secouru dans cette sale besogne par une bande qui serait constituée de Messieurs Deckys Kabwita et Jean Bernard Kabamba.
Leurs épouses qui ne se présentent jamais dans le lieu du service occuperaient des grades de commandement
( Directeur, Chef de Division et Chef de Bureau). A cela s’ajoute l’injustice sociale qui s’est érigée en système comme le cas de Lievien Kwete qui était dans le cabinet du Ministre sortant John Kwete. Ce dernier se retrouve Directeur de la Direction Hors siège, sans qu’aucun arrêté soit pris, encore une quelconque notification. Seul le Secrétaire Général de cette administration peut freiner l’usurpation de ce Directeur. Un autre souci, c’est le job description qui n’est pas respecté.
Il y a également la paie des arriérés qui pose un problème. Alors que les agents des autres ministères au cas similaire sont déjà remis dans leur droit, il se trouve que ceux de la Coopération Régionale n’y sont pas encore. Ce qui inquiète le personnel. A cet effet, ils font appel aux Ministres de la Fonction Publique et celui du Budget pour tirer tout au clair.
Nicole Kakese

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News