loader image

Impact News

EPST : le Ministre Tony Mwaba reçoit les doléances de l’Intersyndicale et rassure sur la paie des enseignants se trouvant dans des zones à accès difficile

EPST : le Ministre Tony Mwaba reçoit les doléances de l’Intersyndicale et rassure sur la paie des enseignants se trouvant dans des zones à accès difficileCe jeudi 11 janvier 2024 dans la salle de réunion du cabinet du Ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, le professeur Tony Mwaba Kazadi a présidé une réunion, la première de l’année 2024 avec l’Intersyndicale de syndicats des enseignants de l’EPST.
Objectif, recevoir leurs préoccupations et aussi lui présenter leurs voeux de nouvel an.

D’entrée de jeu, le professeur Tony Mwaba Kazadi a présenté ses vœux aux différents participants, et vice-versa.

La parole lui étant accordée, le président de l’Intersyndicale de syndicats des enseignants de l’EPST, Monsieur Matondo Godefroid a exposé au Ministre de l’EPST leurs différentes préoccupations portant notamment sur le fait que la plupart des enseignants ne sont pas à mesure de toucher à leurs salaires depuis la période des festivités, alors que le Gouvernement avait déjà liquidé ces frais aux différents opérateurs de paie qui jusqu’à présent les retiennent, une situation critique surtout pour les enseignants des territoires à accès difficiles. Il s’en est suivi le litige relatif à la prime d’encadrement de la paie des enseignants par les services centraux de l’EPST.

Il a ainsi demandé au professeur Tony Mwaba en tant que membre du gouvernement d’y remédier avec ses collègues ministres qui gèrent ces opérateurs de paie et ainsi épargnés les enseignants de cette situation critique.

“Nous sommes venus voir le ministre, comme c’est un membre du Gouvernement pour qu’il puisse voir avec ses collègues qui gèrent les opérateurs de paie afin que les enseignants ne puissent pas commencer à souffrir. Il y a eu même mort d’hommes au niveau de Mai-Ndombe”, a déclaré le Président de l’Intersyndicale des syndicats des enseignants de l’EPST avant de poursuivre que “ Cet opérateur est l’IFOD qui nous pose de sérieux problèmes. Parce que la paie a été exécutée à 95%, c’est seulement les 5% de 32 antités qui n’ont pas été payés,” a-t-il conclu.

En ce qui concerne la prime d’encadrement, Monsieur Matondo Godefroid a précisé qu’il s’agit ici d’un problème de mécanisation.

“ Le ministre avait écrit pour que cette prime soit mécanisée, mais comme nous sommes au début de l’année, il y a un autre exercice budgétaire. Nous avons demandé au ministre si on peut encore rappeler. Et demain, cette lettre de rappelle sera signée par lui afin de la remettre au ministère du budget. Nous avons également parlés sur la prime spéciale pour fonction des inspecteurs itinérants qui n’a pas encore été payées” s’est-il exprimé.

Répondant favorablement et surtout soucieux de condition de l’enseignant congolais, Tony Mwaba Kazadi s’est montré disponible à les accompagner. Et a ainsi rappelé au sujet des salaires des enseignants se trouvant dans des territoires à accès difficile, que les gestionnaires de ces opérateurs ont été saisis par courrier . Et va encore revenir vers eux pour des fins idouanes.

Il a été aussi abordé au cours de cette réunion, la question relative à la formation des enseignants, étant donné que le sous-secteur de l’enseignement a été engagé par le professeur Tony Mwaba vers l’amélioration de la qualité de l’enseignement, après la pérennisation et la consolidation de la gratuité de l’enseignement primaire dans les établissements scolaires publics de la République Démocratique du Congo.

Pour terminer, le patron de l’EPST à demandé aux syndicalistes de privilégier le travail en synergie.

Cellule de communication de l’EPST

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *