loader image

Impact News

60 ème anniversaire de Camp Luka : Maître Samuel Tanda Mbemba, seul notable du quartier à s’y investir!

Un quartier péri-urbain dans la commune de Ngaliema, réputée des nantis, Camp Luka se trouve être parmi les quartiers du centre de la ville province de Kinshasa.

Un quartier peuplé à plus de 95% des ressortissants de la province du grand Bandundu, Camp Luka totalise aujourd’hui 60 ans depuis sa création en juin 1961.

Soixante ans, jubilé de diamant, devrait justement être célébré par les occupants et natifs de ce quartier aussi populaire de Kinshasa. Il aurait fallu un homme, celui qui a le cœur compatissant, aimant et dévoué à la cause de ses frères et sœurs de se pointer pour matérialiser cette idée de jouissance de tout membre et natif de Camp-Luka.

C’est alors, face à cette pression morale, que Maître Samuel Tanda Mbemba s’est pointé, en volontaire, pour organiser ces festivités.

Aujourd’hui Directeur de Cabinet du Président de la Chambre basse du Parlement, Christophe Mboso N’kodia Mpwanga, Samuel Tanda avait déjà à cœur l’idée de rassembler toute la population de Camp-Luka bien avant que Christophe Mboso soit promu Président de l’Assemblée nationale, et que lui par ricochet, ne devienne son Directeur de Cabinet.

Avec son modique salaire de député national, eux qui étaient clochardisés et traités comme de sous hommes par le Bureau Mabunda, il s’était décidé, coûte que coûte, de gagner ce pari.

C’est pour cela, au mois de décembre 2020, Maître Samuel Tanda Mbemba a fait hisser une pancarte géante à l’entrée de Camp-Luka vers le pont jeté sur la rivière Maluku, énumérant les activités qu’il comptait organiser à la fourchette de 6 mois, allant de janvier au dimanche 27 juin 2021.

On pouvait bien lire sur cette pancarte les projections telles que:

  1. Premier janvier : culte interconfessionnel d’action de grâce devant le marché Kinkenda à 10h00;
  2. Février 2021: Rassemblement des intellectuels: séminaire de réflexion et bilan; publication des recommandations,
  3. Mars: Activités culturelles dans différents sites et échanges avec les notables du quartier,
  4. Avril 2021: Activités sportives avec plusieurs disciplines dans différents sites,
  5. Mai : Activités de charité et de solidarité (dons aux démunis),
  6. Juin: activités festives dans plusieurs sites,
  7. 27 juin: Grande fête en présence de la diaspora et des notables de Camp-Luka ainsi que des officiels et autres invités.

Chose promise chose due !

Homme de parole et d’action, Maître Samuel Tanda, sans compter à l’appui de qui que ce soit, a organisé le 1 janvier 2021 un culte d’action de grâce tel que promis.

Devant le commissariat de Kinkenda aux encablures des avenues Limete et Mafutakizola communément appelée direction de quartier 3, plusieurs hommes de Dieu de différentes confessions religieuses, ont remercié Dieu de ce qu’il L’a plus de protéger ce quartier 60 ans durant. Un quartier née suite aux appétits politiques du parti Luka, mérite bien l’accompagnement de Dieu.

Au mois de février de la même année, le Dircab du Président de l’Assemblée nationale, natif de Camp-Luka, a conduit toute une série de réflexion et ce, sur plusieurs thématiques.
Les enseignants, promoteurs d’école privées, pasteurs, prêtres, étudiants et bien d’autres ont réfléchi durant tout le mois de février quant à ce.

Mars, mois retenu pour les activités culturelles, n’était pas resté en marge.

Ce mois a révélé les fabuleux et époustouflants talents qui se cachent dans l’être des enfants de Camp-Luka. Touché par ce qu’il a vu et palpé, Samuel Tanda Kabuya a pris l’initiative de mettre sur pied un centre culturel au Camp-Luka.

Concernant le mois d’avril, Samuel Tanda n’a pas dérogé à son engagement. Comme promis, les activités sportives ont eu lieu dans plusieurs sites au Camp-Luka. Football, basketball, Nzango et bien d’autres disciplines sportives étaient concernées. Les équipes gagnantes ont bénéficié des présents comme cagnotte. Il était fondamentalement question, par ces activités sportives, d’accroître et de compacter l’unité entre fils de ce coin du pays

Activités de charité et de solidarité programmées pour le mois de mai n’étaient que le prolongement de ce qu’il y a de mieux qu’il fait déjà. Samuel Tanda, c’est vraiment un « bon samaritain » moderne !

En cette matière, plus fort que Maître Samuel Tanda au Camp-Luka sommeil encore dans le projet divin, donc n’est pas encore né.

Il ne le fait pas parce qu’il en a beaucoup, mais plutôt parce qu’il aime ses congénères.

Si aujourd’hui, Directeur de Cabinet, les gens peuvent prendre son agir comme les actions à visé purement politique, cela ne sera pas le cas, cette interprétation, pour ceux qui le pratiquent et le côtoient depuis belle lurette.

Cet homme, Samuel Tanda, loin d’être politique de carrière, a donné du travail à plusieurs jeunes de Camp-Luka.

Ce qui l’a toujours tenu au cœur, c’est voir, par son canal, la jeunesse de Camp-Luka devenir une meilleure et véritable élite.

Alors Conseiller Juridique de Luzolo Bambi ex Ministre de la justice, ce Monsieur aussi humble et courtois, a facilité la tache à ses innombrables frères pour être embauchés dans ce secteur. Aujourd’hui, bien nombre d’avocats et magistrats que regorgent ce quartier en son devenus notamment grâce à Samuel Tanda.

Au Ministère des Affaires Etrangères en qualité notamment de Conseiller Juridique de Léonard Che Okitundu, Maître Samuel Mbemba a facilité l’emploi de plus d’une trentaine de jeunes de Camp-Luka.
Est-ce, était-il député national ou Dircab de Mboso ? Non!

Les traces de sa générosité philanthropique débordent le seuil normal. Samuel mbemba, au moment où nous rédigeons cet article, prend en charge plus de 200 personnes en apprentissage des métiers et ce, avec ses propres frais. De la coupe et couture à l’écolage, passant par la menuiserie, l’esthétique, l’hôtellerie et bien d’autres, Maître Samuel Tanda met la main de la poche pour aider et épauler les siens. La générosité, c’est vraiment sa seconde nature.
C’est seulement celui qui ne l’a jamais connu qui croirait à une pre-campagne électorale.

Particulièrement pour le mois de juin, il a pris l’initiative de reconstruire l’unique marché de Camp-Luka se trouvant derrière le commissariat. Il suffit de faire un tour de ce côté pour vérifier la grandeur d’âme de ce Monsieur, digne fils Yaka.

Nous pouvons ainsi dire, la troisième vague du virus mortel de Covid-19 a eu raison sur le programme du mois de juin marquant la fin de festivités jubilaires de Camp-Luka. Les activités festives prévues pour ce mois de juin ne pouvant pas se réaliser car, pour protéger sa population face au Covid-19, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi a pris une série des mesures fermes et drastiques quant à ce. De la fermeture des bars, bistros, boîtes de nuit à l’interdiction des rassemblements festifs de plus de 20 personnes, Maître Samuel Tanda Mbemba, en respectueux strict de la loi, ne pouvait que sursoir cette cérémonie festive de ce mois, tout en espérant que le Covid-19 partira vite, et que tout reviendra à la normale.
Nous pouvons alors croire, connaissant la personne, que les activités voulues pour le mois de juin ne sont qu’une partie remise.

L’homme, après près de 6 mois consacrés uniquement pour le jubilé de diamant de son Camp-Luka natif, reste disposé pour donner du sourire aux siens. La charité, l’amour et la serviabilité, restent et demeurent sa seconde nature.

Molende MUTEBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News