loader image

Impact News

Fermeture des formations scolaires, supérieures et universitaires : Eteni, Bakonga et Muyembe ont décidé de sacrifier l’éducation des enfants rdcongolais !

La gestion de la lutte contre le COVID-19 par le Ministre de la Santé publique et l’équipe de Task-Force de la Présidence laisse à désirer. Le Ministre, comme son homme de mains, Dr Jean-Jacques Muyembe proposent des pistes de solutions copiées sur du modèle européen qui ne correspond pas aux réalités socioéconomiques de notre pays.

Le couvre-feu

Le couvre-feu décrété depuis mi-décembre de l’année passée est devenu une possibilité accordée aux policiers d’extorquer et de tracasser la population. Il suffit d’avoir de quoi corrompre les policiers pour voir toutes les barrières tomber. Le contrôle ne concerne qu’à quelques endroits que les véhiculés et non les piétons. Les policiers eux-mêmes ne respectent pas les mesures barrières telles qu’édictées par le Chef de l’Etat.

Fermeture des écoles et renvoi de la rentrée académique

La pandémie à Coronavirus n’est pas la cause de la fermeture des écoles. L’actuel Ministre de l’Enseignement primaire, Secondaire et Technique, se serait caractérisé par des détournements monstrueux, ensemble avec le Directeur National de SECOPE et l’Inspecteur Général de l’ESPT. Raison pour laquelle, les deux derniers sont aux arrêts et d’autres cadres de ce Ministère devront les rejoindre les jours à venir.

Tous les enseignants de ses écoles seraient versés sur les listes de paie comme des personnes dont la situation a été régularisée alors qu’il s’agit des agents et cadres des Ecoles Sévigné.

Pa     rce qu’il est inconcevable que les églises soient ouvertes, les bars et terrasses ou boîtes fonctionnent normalement pendant que l’on ferme les écoles et renvoyer la rentrée académique. Pire, c’est lorsque cette maladie ne concerne pas tellement les moins âgés.

Et d’ailleurs, lorsque l’on parcourt les grands carrefours ou les églises, la vie du Congolais est normale.

Les grands carrefours comme  Pascal, Bitabe, Victoire, Upn, garre centrale, selembao, Matadi kibala, rien n’indique que cette maladie circule en RDC quoiqu’étant une réalité.

Il est des églises qui comptent plus de 5000 fidèles qui fonctionnent normalement.

Alors pourquoi sacrifier toute une génération au nom de CORONA qui n’atteint pas tellement les enfants ? C’est ici que certaines langues se délient pour dire que les détournements opérés par le Ministère de l’EPST ne permettra pas au Gouvernement de répondre à ses charges vis-à-vis des enseignants surtout avec des fictifs ajoutés par Willy Bakonga. Le premier responsable de Secope aurait détourné 5 millions de USD et Willy Bakonga serait trempé dans cette marmite. Conséquence, la Machine est bloquée.

L’information est de notre confrère Scooprdc.net. Au moins cette fois-ci, Dr Muyembe a compris qu’il faut multiplier les laboratoires au pays que d’entretenir une communication de panique et de frousse.

Après avoir reçu en novembre 2020 à Kinshasa, une forte délégation de Sud-Coréens du Consortium Korea Congo Development (KCD GLOBAL) qui travaille en partenariat avec le Ministère congolais de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique dirigé par Me José Mpanda Kabangu et ce, dans le projet de fourniture en faveur de la RDC d’une quantité importante de Labos PCR (Réaction en Chaîne par Polymérase), le Professeur Jean-Jacques  Muyembe,  Directeur général de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) et Coordonnateur de la Cellule de riposte contre  Covid-19 en RDC, s’est envolé, jeudi 21 janvier 2021 vers Séoul, en République de  Corée du Sud.

Le virologue congolais qui est accompagné d’une bonne délégation s’y est rendu pour des contacts appropriés, vérifications des usines de fabrication de ces appareils de Labos PCR et des caméras thermiques qu’il avait déjà validés depuis le 5 novembre dernier avec une note distinctive de 100% de sensibilité et 100% de spécificité et efficacité.

       

D’après Me Serge Faray Salumu, représentant de KCD Global en RDC qui accompagne le Professeur Muyembe Tamfum, il sera très bénéfique et plus qu’urgent pour la RDC d’acquérir des machines de bonne qualité, fabriquées en Corée du Sud pour sauver en amont par des tests très fiables, toute la population congolaise et bien gérer les mouvements migratoires et lutter ainsi efficacement par la prévention, contre la pandémie à Corona Virus.

Il sied de rappeler que le Ministre de la santé, Dr Eteni Longondo, sur base de cette validation à note distinctive par l’INRB de ces Laboratoires de Test PCR, avait autorisé ce marché d’acquisition de ces appareils sophistiqués mais miniaturisés à même de sauver de millions de vies congolaises par une demande expresse d’autorisation de marché de gré à gré auprès de la Direction Général de Contrôle des Marchés Publics (DGCMP) depuis le  21 octobre 2020.  

S’inscrivant dans la vision du président de la République, Félix Tshisekedi qui n’aménage aucun effort pour épargner le peuple congolais contre la pandémie à Corona Virus, le Consortium Sud-Coréen KCD GLOBAL du Président Han Sang Min se tient ainsi debout pour accompagner Fatshi dans l’importation de Séoul vers la RDC, de produits Sud-Coréens de meilleure qualité à travers le Monde.

Signalons qu’arrivés à Séoul, malgré la dérogation du Gouvernement sud-coréen d’exempter le Dr Jean-Jacques Muyembe et sa délégation de la quarantaine de 14 jours obligée à tout celui qui entre sur le territoire sud-coréen, ils sont été soumis au test covid-19 et mis en quarantaine pendant 24 heures en attendant les résultats qui sont heureusement sortis négatifs. Ce qui est un moyen sûr de protection de la population sud-coréenne avec qui la délégation congolaise va entrer en contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News