loader image

Impact News

Lubumbashi/Politique: Consultations annoncées par TSHISEKEDI, l’UDPS KIBASSA fédération du Haut-Katanga, soutient à 100% la démarche du chef de l’État

La fédération Haut-Katanga, de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, parti politique cher à KIBASSA Maliba, se range derrière le Président de la République et promet de lui apporter un indéfectible soutient à toutes ses actions.

À travers une déclaration politique lue devant la presse locale par le Président fédéral Martin KAYUKWA ce dimanche 01 novembre 2020, l’UDPS/KIBASSA a ténu à préciser et confirmer qu’elle soutient à 100%, les démarches du Président TSHISEKEDI, lesquelles démarches tendront à réunir toutes les forces vives du pays autour d’une table, afin de dégager toutes les pistes pouvant aboutir à la création de l’Union Sacrée de la Nation, et permettront la restructuration de l’action gouvernementale.

« L’UDPS KIBASSA lance un appel pathétique à tous les dignes fils et filles du pays d’être derrière le chef de l’État, et de faire échec aux ennemis du peuple qui veulent travailler exclusivement pour leurs intérêts mesquins; toutefois, nous mettons en garde toute personne, groupe d’individus ou association, quelle que soit son appartenance, qui chercherait à saboter les initiatives du chef de l’État, a lu Monsieur Martin KAYUKWA, le Président fédéral du Haut-Katanga. »

Dans une autre déclaration lue consécutivement par maître Fiston ZEMBELA, secrétaire principal de l’Inter-fédération Grand-Katanga, l’UDPS/KIBASSA exhorte plus de courage irréversible au chef de l’État face à tous les animateurs politiques véreux et corrompus, qui cherchent à l’empêcher à instaurer un État de droit fondé sur base de la démocratie profonde et réelle, par une justice indépendante, gage du progrès social du souverain primaire de qui émane tout pouvoir constitutionnel.

À lui de conclure: « l’UDPS/KIBASSA appuie la vision du chef de l’État pour l’importance qu’il donne à la nation vis-à-vis aux enjeux majeurs et sensibles à l’occurrence, la question liée à la Commission Electorale Nationale Indépendante, à l’indépendance de la justice, à la paix et la sécurité nationale, à l’instauration de l’État de droit, à la territoriale et à la diplomatie pour l’élan d’un Congo nouveau. »

Pour rappel, dans une récente adresse à la nation, le chef de l’État avait promis vouloir reformer les choses pour le salut du peuple, en créant une union sacrée de la nation, après les consultations qu’il organisera.

De plus, il sied de noter que juste après cette adresse, la toile s’est enflammée avec plusieurs analyses qui ont fusé de partout.

Gédéon ELONGA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News