loader image

Impact News

Lubumbashi/Santé : Le programme national de la santé de la reproduction, organise une session de remise à niveau de quelques prestataires de la zone de santé de Kisanga et Kampemba.

Durant 12 jours, soit du 16 au 28 novembre 2020, il se tient une session de renforcement de capacités de quelques prestataires de deux zones de santé, dont celle de Kisanga et de Kampemba, pour parfaire leurs connaissances, afin qu’ils arrivent à assurer les soins de qualité à la communauté, dans le cadre de la santé de la reproduction.

Appuyée par DKT, une organisation non gouvernementale qui œuvre dans la santé de la reproduction, spécifiquement dans la planification familiale et les soins après avortement, une initiative d’un américain qui selon l’histoire, avait longtemps souffert d’un handicap et s’était résolument décidé après avoir gueri, de mettre tous ses moyens pour aider le monde dans la planification familiale, cette activité tourne autour des sujets tels que : la sensibilisation sur la planification familiale, l’administration des méthodes contraceptives, et le suivi.

Pour monsieur Dominique KATSHABALA, médecin coordonnateur du programme national de la santé de la reproduction dans le Haut-Katanga, l’un des intervenants de cette activité, une femme enceinte ne peut pas mourir en donnant la vie; voilà pourquoi, nous formons ces prestataires pour leur permettre de pouvoir sensibiliser les mamans, à planifier les naissances, car la planification familiale est une stratégie qui contribue à la réduction de la mortalité maternelle, a-t-il précisé à notre micro.

Notons que c’est la salle des réunions du musée national de Lubumbashi qui sert de cadre à cette activité.

Gédéon ELONGA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News