loader image

Impact News

Menaces de licenciements massifs à la suite de la grève à la société Transco: Chérubin Okende en guerre contre Félix Tshisekedi ?Chérubin Okende en guerre contre Félix Tshisekedi ?

Chérubin Okende, Ministre des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement, semble combattre la vision de Félix Tshisekedi. Il menace de licenciement tout agent qui ne sera pas à son poste du travail ce matin du lundi 09 août alors que le personnel de cette société ne réclame simplement que ses droits. 

C’est depuis que l’Inspection Générale des Finances, IGF a repris les choses en main que les voiles sont tombé dans plusieurs entreprises publiques du Congo. Les entreprises qui servaient aux financements des actions politiques des gouvernants de l’ancien régime de triste mémoire conduit 18 ans durant par Joseph Kabila. 

Personne ne pouvait fouiner dans ces entreprises qui en vrai, étaient la vache à lait de la Kabilie. 

Après l’élection de Félix Tshisekedi et la résurrection de l’IGF, l’opinion tant nationale qu’internationale a appris avec regret la manière dont les anciens dirigeants du pays, par l’entremise de leurs acolytes placés à la tête des entreprises du portefeuille ont dilapidé les finances publiques. Décisions prises, suspension des concernés. 

Selon la vision du Président de la République telle qu’appliquée ailleurs, ce seraient les fils maison qui dirigeraient ces entreprises avant la nomination définitive. C’est ce qui est fait à la SCTP, FPI, CNSS, INPP ainsi que dans d’autres entreprises

Contrairement aux précitées, les agents et cadres de Transco étaient étonnés d’apprendre qu’après suspension de l’ancien comité, le Ministre de tutelle, Chérubin Okende a nommé son conseiller juridique comme DG ai. 

Cette nomination n’a pas arrangé les choses car les grévistes avaient plusieurs revendications outre la demande de révocation ou de suspension de l’ancien comité.

Sur ce, au 14ème jour de grève avec deux grandes revendications dont l’une a trouvé gain de cause, la seconde revendication relative à la paie des arriérés de 8 mois n’est pas toujours honorée. 

Le Ministre des transports, outre  la violation des procédures en nommant son conseiller juridique comme DG ai de Transco alors que partout ailleurs ce sont les fils maisons, il aurait annulé tambours battants le contrat avec Rawbank et aurait demandé aux agents d’aller ouvrir les comptes chez Sofibanque pendant que Transco est en contrat avec Rawbank.

Cet agir que nous considérons d’affront contre la vision du Président de la République risque de faire payer à la société trop cher si en cas de procès la Rawbank gagnait.  Chose étonnante, le Ministre solliciterait l’appui du génie militaire des FARDC pour dégager les bus qui étaient sur la voie publique et menace les agents en ce terme:  "lundi c’est la reprise du travail, celui qui veut travailler vienne au service et celui qui ne vient pas sera révoqué". Comment accepter une intimidation pareille d’une personne censée trouver la solution à cette crise? Les agents croupissent dans la misère la plus sombre avec un salaire payé en franc congolais au taux de 975 FC. 

L’intervention du Premier Ministre, le supérieur hiérarchique du Ministre Okende est sollicitée pour calmer ces ardeurs démesurées au risque d’aggraver la situation.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News