loader image

Impact News

Programme de développement des 145 territoires et « la peste de détournement » :
Un échec en vue?


[Tribune de Molende MUTEBA]


Les mêmes causes produisent les mêmes effets dit-on. Peut-on espérer à une suite favorable et reluisante du programme de développement des 145 territoires de la RDC ? Une préoccupation qui oblige une profonde analyse.

Il est minuit passé, ce 10 janvier 2019 lorsque les cris de joie résonnent. Le pays se réveille aux heures inhabituelles. Une seule nouvelle, Félix Tshisekedi vient d’être proclamé vainqueur des joutes électorales par la CENI. Une liesse sans précédent en matière politique. On croirait à une victoire des Léopards de la RDC dans une compétition internationale. Ça y est! L’alternance au sommet de l’État acquise.

Un pas en arrière !
La gestion de Joseph Kabila a été décriée par la majorité de Congolais, au premier plan les opposants de son pouvoir. Gabegie financière, massacre des populations, mégestion, pillage des ressources naturelles, dépassement de délai constitutionnel, tels sont les griefs retenus contre lui. L’opposition appelle à l’unité pour amoindrir les possibilités de réussite du camp Kabila. Ce qui fut fait!

Kabila jette son dévolu sur Shadary pour représenter sa famille politique espérant qu’avec le concours de la CENI acquise à sa cause et la Cour Constitutionnelle de son obédience, son dauphin sera d’office élu. Les élections, une formalité.
Le 10 janvier 2019, le FCC en larme. Ce qu’ils craignaient, et que Minaku avait prévenu semble prendre corps. Emmanuel Shadary qui le soir des élections s’était donné pour vainqueur n’en revient pas. Vraisemblablement, le ciel en a décidé autrement.

Et le programme 100…
Samedi 02 mars 2019, le nouveau Président congolais élu démocratiquement dévoile son programme des 100 jours dont le coût estimé à quelques 300 millions de dollars. Il comporte plusieurs volets notamment la réhabilitation d’infrastructures socioéconomiques, la sécurité et aussi des mesures de décrispation.
Cent (100) jours pour marquer la rupture et annoncer les couleurs du nouveau mandat, c’est le délai que Félix Tshisekedi s’était donné. A l’occasion, une cérémonie solennelle qui est organisée à l’esplanade de l’échangeur de la commune de Limete à Kinshasa, en présence des membres du Gouvernement sortant parmi lesquels le Premier Ministre Bruno Tshibala, ainsi qu’un public venu nombreux et qui n’a pas cessé durant toute la cérémonie, de dénoncer la gestion de l’ancien régime de Joseph Kabila.


Prenant la parole, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dévoile son programme axé sur la sécurité, la justice, les infrastructures et voies de communication, l’éducation, la santé et des mesures de décrispation. Le chef de l’État énumère toute une série de mesures et d’actions qu’il envisage de mettre en œuvre durant ses 100 premiers jours de mandat, assurant ses compatriotes que  » l’intérêt du peuple continuera à constituer le fil conducteur de toutes les actions que je vais mener durant mandat « .


Revers
Au lieu de récolter un résultat escompté suite à ce programme des 100, Félix Tshisekedi est obligé de broyer la fumée. Un revers criant, désillusion totale! Ci et là on parle des détournements monstrueux. Les maisons préfabriquées, les saute-moutons, les routes, l’agriculture, aucun secteur n’est épargné, malheureusement. La « peste de détournement » des anciens régimes refait surface. « Chasser le naturel, il revient au galop« , la maxime de Destouches, célèbre dramaturge français du XVIIIème siècle trouve alors sa place dans ce régime voulu de « rupture et de changement« .


Les procès s’ouvrent, Vital Kamerhe au banc des accusés, alors Directeur de Cabinet de Félix Tshisekedi, Président de la République. Il n’est pas seul. Les anciens Ministres, les entrepreneurs, les conseillers du Président, les fonctionnaires de l’État, mandataires publics, tous à la barre.
Le verdict des procès du siècle voulu de résiliation d’avec les anciennes habitudes tombe. Kamerhe, Jamal, Muhima reconnus coupables notamment de détournement des deniers publics.

En définitive, le programme 100 jours de Félix Tshisekedi, restant objectif et impartial, est un échec. Jusqu’à ce jour, plusieurs ouvrages liés à ce projet ne sont pas livrés. Les maisons préfabriquées, les saute-moutons de Magasin Kintambo et UPN, les écoles et bien d’autres. Félix Tshisekedi trahi par ses proches collaborateurs.


Tshilejelu n’échappe pas non plus à la peste
On a cru que Félix Tshisekedi était assagi par le sombre épisode de l’échec du programme 100. Et que pour la suite de son mandat, il mettra les garde-fous pour que pareille chose ne puisse se reproduire. En lançant le projet Tshilejelu, certains Congolais étaient sceptiques, étant nostalgiques d’un passé sombre récent.
En effet, ce projet initié par le Chef de l’État Félix Tshisekedi consistait à réhabiliter et moderniser les infrastructures routières à travers le pays. L’Office des Voiries et Drainages (OVD) devrait se charger de l’exécution des travaux pour une durée de 28 mois à Kinshasa et 36 mois pour l’Espace Grand Kasaï.


Plus de 10 mois après le lancement, le résultat alarmant. La récente tournée d’itinérance de Félix Tshisekedi dans l’espace grand Kasaï a mis à nu l’aventure pernicieuse de son entourage. Rien n’est fait. A Kinshasa tout comme dans les 5 provinces de l’espace grand Kasaï, les travaux marchent à pas de caméléon. On parle, comme toujours, de détournement. Comme dans les habitudes, les proches de Félix Tshisekedi sont cités. Encore et toujours, l’échec !


Face à cette situation mettant en mal leur pouvoir, les combattants de l’UDPS se décident de prendre les choses à bras le corps. La chasse aux Conseillers est lancée. Ils vocifèrent, râlent et exigent le nettoyage de la cour présidentielle afin d’y extirper toutes les mauvaises herbes. Nous sommes à 2 ans deux élections de 2023!
Une seule année reste à Tshisekedi pour changer la donne et redonner de l’espoir. Pour y parvenir, un grand projet se prépare. Le programme de développement des 145 territoires.


Que faut-il attendre du programme des 145 territoires?
Considérant 2023 comme l’année électorale, le Chef de l’État n’a que 12 mois, à dater de ce mois de janvier 2022, pour réorienter sa politique gouvernementale. Une nouvelle dynamique est vivement souhaitée.
Le programme de développement des 145 territoires se trouve être le dernier et l’unique projet qui puisse sauver son quinquennat, à condition de changer le paradigme. L’inquiétude, c’est justement le sentiment que ressentent les inconditionnels partisans et alliés de Tshisekedi. Et oui, ils s’inquiètent car les signaux sont au rouge.
Peuvent-ils espérer à un changement, s’attendre aux résultats satisfaisants tout en gardant la même équipe et la même stratégie ?
Pourquoi les deux précédents programmes échoué? Les proches de Félix Tshisekedi ont été pointés du doigt, et surtout ceux de la Présidence. Depuis lors, aucun changement. C’est avec eux, ces proches, parce que rien n’a encore changé, que Tshisekedi veut actionner le projet voulu booster de la ‘’petite territoriale’’. Ne pouvons-nous pas s’attendre à un même résultat que les précédents? Dire que l’échec est en vue, c’est vraiment logique car les mêmes causes produisent les mêmes effets.


Les miracles chimériques ne tiennent pas à tous les champs, et surtout la politique. Ici, c’est le pragmatisme et réalisme. Les croyances religieuses, dans nombre de cas, n’ont pas leurs places. La foi charismatique vantée à même de soulever les montagnes, n’a pas de place.
Félix Tshisekedi détient la clé de son avenir politique qui est notamment assis sur ce projet. Parce qu’il est malheureusement trahi par ses proches, avec à la clé les déconvenues du programme 100 jours et du projet Tshilejelu, il est obligé de changer à la fois son ‘’équipe’’ et sa ‘’stratégie’’ pour que ce projet se démarque de deux précédents en termes des résultats. Se faisant, au moins il sera délivré de la « peste de détournement » tant décriée ! Au ca contraire,…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News