loader image

Impact News

Auguy Kalonji : l’homme qui redonne sourire aux vulnérables, le Député qui milite pour l’intérêt du peuple au Parlement

Il est sur tous les fronts à la quête du bien-être communautaire. Au Parlement tout comme à la cité, Auguy Kalonji y est.

Ils ne sont pas nombreux, certes, mais ils sont là! Les hommes qui n’acceptent pas, encore moins n’aiment voir leurs semblables souffrir et ne pas réagir. Les philanthropes ! Cette vertu pour laquelle le Fils de Dieu dans son sermon de béatitudes sur la montagne promet sa miséricorde aux miséricordieux, Auguy Kalonji en est possesseur.

Sur le plan social, ce Député national se demarque. Ce jeudi 19 novembre 2020, il est descendu dans plusieurs écoles de sa circonscription de électorale de Tshangu pour donner un coup de pousse aux écoles et parents d’élèves. Bancs, fournitures scolaires et frais de fonctionnement, ce qui a consisté son appuie pour les écoles qui étaient surabondées des élèves suite à la gratuité de l’enseignement de base prônée par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, et de surcroît manquaient de places pour s’asseoir. C’est un ouf de soulagement pour les responsables de ces établissements qui ne savaient à quel saint se vouer pour palier à ce problème de surnombre, tout également aux parents appauvris notamment par la crise sanitaire de Corona virus.

Sur tous les fronts, Auguy Kalonji se figurent. Le premier vice-président de la sous-commission de l’énergie et ressources hydrauliques ne croise pas les bras au Parlement. Il est l’un des rares qui plaident et se battent pour la cause du peuple congolais dans son ensemble. Comme il l’avait promis lors de la validation de son mandat par la Cour Constitutionnelle et son installation à l’issue de la plénière du mercredi 28 août 2019, il respecte sa parole. Auguy Kalonji avait déclaré se jour là d’être prêt à travailler pour redorer l’image de la Tshangu, surtout son environnement car il est réputé sale. Chose promise chose due! une année après, d’aucuns témoignent que ce jeune et brave Député accompli ses promesses.

Dans sa peau du Député national représentant du peuple, Auguy Kalonji a adressé le lundi 28 septembre dernier, une question écrite au Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PTNTIC) Augustin Kibasa au sujet de son arrêté instituant la taxe sur le téléphone portable. Cet élu du district de la Tshangu et Président du Réseau des Jeunes Parlementaires s’inquiète d’une décision instituant une taxe de trop pour la population.

« J’ai demandé au Ministre si la création de cette taxe est dictée par le souci de protéger les consommateurs ou tout simplement par le besoin de remplir les caisses de l’Etat. Parce que quand nous remplissons les caisses de l’Etat sans tenir compte des consommateurs que nous sommes, ce qu’il y a un problème. Je pense qu’il y a une matière à réflexion ».

L’élu de la circonscription électorale de la Tshangu proposait l’annulation pure et simple de l’arrêté du ministre Kibassa.

« Je propose l’annulation pure et simple de cette taxe. Parce qu’il y a déjà la loi qui réglemente sur plusieurs taxes. La Sociétê Congolaise de Poste et de la Télécommunication (SCPT), à mon sens reçoit déjà toutes ces taxes d’identification. Tout passe par la SCPT, alors, une énième taxe qui s’impose dans une période comme celle de Covid-19. Moi je pense que c’est quand même surcharger la population. Il faudrait qu’il se réfère à cette loi universelle et qu’il voit, lui en tant que l’Etat, quels sont les mécanismes à mettre en place pour que la population soit calme et reste tranquille, avait-il suggèré » .

Auguy Kalonji, un Député qui fait la fierté de la jeunesse, il ne dort pas. Nuit et jour, il est à la quête des solutions de la population congolaise en générale et celle de la Tshangu en particulier. A cette allure, il est certainement clair de le revoir au parlement en 2023 car grâce à ses interventions parlementaires et sociales, il est foncièrement ancré dans les cœurs de ses électeurs.

Molende MUTEBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News