loader image

Impact News

Contrairement à ses allégations : Barnabé Wimana n’est pas Kadogo!

Barnabé Wimana, alias Milinganyo n’est pas Kadogo. Il n’est pas venu par les armes à Kinshasa, comme il l’a prétendu lors de sa campagne médiatique financée par des forces obscures que l’on peut facilement identifier. C’est à la suite des négociations de Sun City de l’Afrique du Sud qu’il est venu dans les malettes du Rassemblement Congolais pour la Démocratie, aile Rwanda ou Goma, à la faveur de l’Accord global et inclusif.
La confirmation est d’un véritable Kadogo qui a été démobilisé qui réclame ce label étant donné que les Kadogos (Jeunes) et les Kibonge (Adultes) sont ceux qui sont venus avec l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo, AFDL convertis en Forces Armées du Congo, FAC.

Vénus par Kitona avec la trahison de certains anciens ex FAZ, ils seront repiussés grâce à l’intervention des FAC appuyés par les forces angolaises, poursuit la même source.
A Kinshasa, ils ont été désarmés par la population civile de la Tshangu. Pour cela, le District de la Tshangu avait bénéficié de la grâce de l’ancien Président, Mzée Laurent Désiré Kabila pour ne pas payer les factures d’eau et d’électricité pendant trois mois.

Ce qui est sûr, insiste cette source, les éléments rwandais infiltrés au sein des FARDC sont déterminés à prendre les armes pour chasser Félix-Antoine Tshisekedi au pouvoir. C’est ainsi qu’ils ont chargé Barnabé Wimana pour exprimer manifestement ces menaces qui seront exécutées si l’on s’en tient à ne pas faire de Minembwe une Commune. Ces menaces sont une suite logique avec celles proférées par le Député Moïse Nyarugabo qui avait promis pratiquement que le sang va couler avec le populisme de son collègue Muhindo Nzangi.
Aux éléments de sécurité de prendre toutes les dispositions qui s’imposent pour ne pas connaître un autre assassinat d’un Chef de l’Etat en exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News