loader image

Impact News

Développement du Haut-Katanga :
Jacques Kyabula passe du rêve à la réalité !

Pour ceux qui ont à travers notre stratégie communicationnelle à la loupe des actions menées tactiquement et religieusement par ce jeune compatriote depuis sa prise en mains de la destinée de cette Province, ils ne peuvent s’empêcher d’évoquer l’adage qui dit : « Il faut un homme juste à la juste place qu’il faut’’. Oui, ce jeune Gouverneur vigoureux, tel un Gladiateur des Olympiades romaines aux allures d’un athlète complet, rempli de cette substance qui fait défaut aux indécis, « la volonté de servir et de vaincre », Jacques Kyabula a pu tenir en échec 3 monstres à plusieurs têtes : le manque des réseaux routiers intelligents, la faim et l’insécurité à Lubumbashi.


La révolution agricole


Associant ses projections à celles des fermiers dans un combat sans merci contre la rareté artifonelle du maïs, il trouve une astuce plutôt géniale que risquée en leur remettant des semences agricoles afin de produire plus de maïs. « Des villages agricole » naissent comme des champignons à travers la Province et, in fine, l’importation baisse au grand dam des Commissionnaires (devenus grincheux), alors que dans les entrepôts, abondent du surplus de maïs, les minoteries s’emploient à produire la farine « made in Haut-Katanga ».

A cet exploit inédit, il faut ajouter que la fuite des capitaux (en devises surtout) a été minimisée.

Paix et Sécurité


Ce coup d’essai a apporté de l’eau au moulin volontariste de Jacques Kyabula, décidé à s’attaquer cette fois-ci au banditisme armé qui, de mémoire d’hommes, jamais n’avait été vécu à Wantashi. Tout est mis à contribution pour démanteler ce réseau des tueurs à gage et autres cambrioleurs de grand chemin: les FARDC, la PNC et autres Services des Communications Intelligentes ont été placés en alerte maximum. Comme résultat, la population peut aujourd’hui dormir sur ses lauriers.


Infrastructures


Jacques Kyabula s’est déployé sur les infrastructures immobilières à réhabiliter. C’est ainsi que les nids de poules et autres trous béants ont été aplanis tant à Lubumbashi qu’à  l’intérieur de la Province. L’homme abandonne ses bureaux climatisés pour embrasser le soleil, ses rayons ardents et ses chaleurs caniculaires et torrides. Les Services Techniques de l’État, dont l’Office des Voiries et Drainages, le Fonds National d’Entretien Routier ainsi que l’Office des Routes sont opérationnels à travers les grands, moyens et petits chantiers lancés par Jacques Kyabula dans les différents coins du Haut-Katanga afin de rouvrir les routes de desserte agricole, relier les voies de transports et communications entre les différentes villes du Haut-Katanga; l’éclairage public est désormais une réalité vécue jusque dans les quartiers obscurs, autrefois utilisés par les bandits comme tanières et arènes de supplices à la Gestapo pour traumatiser les paisibles citoyens tombés victimes de cette barbarie primitive, cette intolérance déconcertante et sauvage.


Social


Galvanisé par ces succès enregistrés à travers toute la province et même au-delà des frontières en faveur du bien-être social de tous, particulièrement de ses administrés, le digne fils de Shituru démontre que la générosité porte un nom: Jacques Kyabula Katwe.
Sortant souvent aux heures du soir pour humer, comme un poète, l’air frais de l’azur, confiant d’être à la merci des constellations fascinantes et scintillantes dans un ciel interminable, loin des bruits de la grand’ville,
le Gouverneur du Haut-Katanga inscrit à son agenda des descentes de consolation et de compassion dans des Centres d’asile pour enfants aveugles ou personnes handicapées à mobilité réduite, les Hospices de vieillards,  donner un coup de pinceaux pour rafraîchir les murs par-ci, faire des dons par-là notamment aux mamans réunies en Coopératives. Des dons en nature ou en espèces, les Homes des étudiants, les amphithéâtres pour manifestations académiques….

La Fondation qui porte son nom demeure un atout majeur dans toutes les actions depuis 15 ans.

Santé


Puisant toujours dans ses réserves cognitives insoupçonnées, Jacques Kyabula s’est employé à doter sa Province des infrastructures hospitalières modernes et adaptées aux exigences des mesures d’encadrement et de mise en quarantaine des cas éventuels de la Covid-19.

Tourisme

Le Haut-Katanga regorge plusieurs sites touristiques sortit des oubliettes ou négligés, mais aujourd’hui mis en valeur et pouvant rapporter des devises au pays et à la Province.


Diplomatie


Sur le plan diplomatique, le Gouverneur du Haut-Katanga Jacques Kyabula Katwe a été aux premières loges pour affermir les relations de bon voisinage et faciliter l’évacuation des marchandises en provenance ou vers des pays voisins.

 Des négociations auréolées de beaucoup d’avantages dans cette dynamique gagnant-gagnant, une politique diplomatique qui porte désormais ses fruits.


Politique


Un jeune Gouverneur, il est vrai, mais surtout aussi brillant et fin politicien qui a su rabattre ses cartes d’As au moment approprié en sortant la tête haute par-dessus le  tourbillon provoqué par « le tsunami » qui a balayé l’espace politique à la vitesse et au rythme de l’Union Sacrée de la Nation, cette mouvance politique de l’heure qui appelle à la fédération des idées-forces ou à se mobiliser pour faire de la République démocratique du Congo un pays fort, une Nation forte et un Peuple uni, fier et plein de dignité .

Voilà pourquoi Jacques Kyabula Katwe s’est aligné derrière la vision du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui mobilise ses énergies pour élever la devise phare du Primat de la RDC : « le Peuple d’abordr »!

D.D/MKM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News