loader image

Impact News

Dieudonné Pieme sacrifie les Kasaiens sur la rivière Kasaï !
La rivière Kasaï compte des dizaines de mort chaque jour.

Tshikapa se noie. La capitale de la province du Kasaï est abandonnée à son triste sort, jetant ses habitants et les environs dans une précarité indescriptible. Tout sur le compte de la politique des opérations-retour instaurée par les deux sangsues qui ont eu à avoir le contrôle de l’espace Grand Kasaï et en particulier l’ex Kasaï-Occidental.


Face à cet abandon dont est victime la province du Kasaï en particulier et l’espace Grand Kasaï en général, la population de la ville de Tshikapa passe des moments très difficiles avec l’écroulement du pont jeté depuis la période coloniale sur la rivière Kasaï qui relie la colline de Kele à celle de Kanzala. Cette situation semble plaire au Gouverneur, Me Dieudonné Pieme qui est à l’abri des récriminations et des marches de la population habitant la colline de Kele.


En effet, c’est chaque jour que l’on assiste à des noyades sur la rivière Kasaï. Elèves, mamans marchandes et en général la population est exposée au risque maximum. Les médias locaux sont intimidés et menacés par le Gouverneur et ses services.
Ce qui est plus grave, c’est lorsque cette situation n’ébranle pas les autorités, ressortissants du coin, qui sont au sein des institutions nationales surtout que ce pont est sur la Nationale n°1 étant dans les attributions du Gouvernement central.


Dans un entretien téléphonique avec notre consœur en ligne, vitrin’infos.net, le candidat malheureux aux législatives nationales de 2018 pour la ville de Tshikapa partage la douleur que la population éprouve pour traverser de la rivière Kasaï.
Claude Kanku Kande se plaint du fait que le Gouverneur de la Province du Kasaï, Maître Dieudonné Pieme avait promis le début des travaux de réhabilitation en début mars 2021, avant de renvoyer le lancement desdits travaux au mois de juin prochain. Ce qui est, d’après lui, une déception totale pour la population Kasaïenne.
L’occasion était plus que propice pour lui de demander au Gouverneur de la province du Kasaï de conjuguer ses meilleurs efforts pour la réhabilitation du pont Kasaï qui fait partie du patrimoine de la province.
Entre-temps, il annonce sa descente à Tshikapa dans les prochains jours pour le lancement des activités de soutien à la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans le cadre de l’Union sacrée de la Nation.

Pour rappel, le principal pont jeté sur la rivière Kasaï en pleine ville de Tshikapa s’est écroulé, en fin de journée de vendredi 23 octobre 2020. Plusieurs morts sont enregistrés après l’effondrement de cet ouvrage.
Avec les dernières pluies, la rivière Kasaï est inondée et dépasse son lit habituel. Le risque est maximum pour ceux qui prennent les pirogues chaque jour qui passe, il y a des noyades spectaculaires. Les deux engins qui devraient faciliter la population pour toute fin utile bougent que pour prendre les véhicules. L’Office des routes et les engins chinois commercialisent la traversée sur cette grande rivière.

Molende MUTEBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News