loader image

Impact News

Face à l’injustice des 18 années de règne de son époux :Olive Lembe met à la disposition des victimes une Cellule juridique !

La Première Dame Honoraire, Olive Lembe Kabila vient de lancer ce mercredi 28 juillet 2021, sur l’avenue Milambo, n°8, au Quartier GB, dans la commune de Ngaliema, à travers son ONG Initiative Plus, la cellule juridique, une structure devant soutenir les causes des justiciables les plus vulnérables, victimes de l’injustice subie durant les 18 dernières années du règne de son époux.Etant donné qu’il est reconnu que d’une manière générale, la justice est très souvent prise en otage par les puissants, surtout ceux qui ont bénéficié des avantages financiers et du pouvoir durant les 20 dernières années. Une raison qui justifie la mise en place de cette structure de manière à permettre aux victimes qui ont été brimées par le règne de Joseph Kabila de se relever et faire face à la justice avec une consultation gratuite en matière de droit.Un confrère a écrit : ‘’Avec la cellule juridique mise en place par l’épouse de Joseph Kabila Kabange, bon nombre de nos compatriotes trouveront gain de cause dans les affaires souvent qui les opposent au plus malhonnête couvert par la justice. Il y a lieu de rappeler, que les consultations dans cette cellule juridique sont totalement gratuites en faveur des plus démunis’’.

Confusion

Ce qui est marrant dans cette histoire est que Mme Olive Lembe met en place une cellule juridique pendant que ce qui sort de sa bouche parait une assistance gratuite judiciaire.

Parce que lorsque l’on parle d’une Cellule juridique, il ne s’agit, ni moins, ni plus d’un Cabinet chargé d’expliquer tout ce qui est en rapport avec le droit, notamment la consultation en matière scientifique de droit, une bibliothèque à la disposition des étudiants pour les recherches. Parlant d’une cellule juridique, elle ne comprend pas elle-même ce qu’elle a mis en place.

Elle va au-delà de la vision qu’elle donne à cette Cellule juridique dont en principe la mission devrait se limiter à la compréhension des questions de droit et non de justice.Elle aurait dû plutôt parler d’une Cellule ou d’une Clinique judiciaire. Et là aussi, beaucoup d’Organismes internationaux et nationaux tant publics que privés assurent très bien l’assistance judiciaire aux démunis.

Même la procédure pénale ou civile en RDC organise l’assistance pro deo pour les indigents et les hébètes. Il suffit tout simplement présenter les preuves d’indigence pour bénéficier de l’assistance judicaire gratuitement du Barreau ou du chef d’une quelconque juridiction.

Syndrome schizophrénie paranoïde

C’est là qu’une opinion pense qu’il s’agit d’une personne qui manifesterait les symptômes d’enrichissement illicite, érigé sous d’autres cieux en infraction. Beaucoup pourraient aller plus loin pour lui coller le syndrome schizophrénie paranoïde, qui est une maladie qui se caractérise par ‘’des idées délirantes de persécution ou mégalomaniaques, ou les deux, qui d’habitude s’organisent autour d’un thème cohérent’’.

Après avoir déplumé une poule laissée longtemps affamée, pareil malade viendrait avec des graines de maïs pour jeter à sa victime pour s’offrir exécrable plaisir de la (sa victime poule) voir fournir tous ses derniers efforts pour picorer ces dites graines.

Peur et propagande

Il s’agit d’une propagande voilée dans la peur des poursuites contre ses entreprises qui doivent des millions au Trésor public. Ce qui pousse certains psychologues à la placer sous le sceau du ‘’mécanisme de défense du moi intérieur’’. Elle réalise qu’elle n’est plus Première Dame. Et pour faire parler d’elle, elle ne rate pas l’occasion d’indexer celle qui occupe ces fonctions actuellement ou son époux.

Voilà pourquoi, elle n’a pas raté de tirer à boulets rouges aussi bien sur le Chef de l’Etat que sur l’actuelle Première Dame, la Distinguée Denise Nyankeru Tshisekedi, derrière qui elle place toutes ses visites et actions.

Parce que ce n’est pas l’Epouse à Joseph Kabila qui pouvait parler de l’injustice et de l’impunité dans ce pays lorsque l’on réalise le nombre des morts, des crimes économiques, la prédation des ressources de l’Etat au profit de la construction de son puissant empire économique qui embrasse tous les domaines de la vie nationale. Ce n’est donc pas elle qui peut s’ériger en donneur des leçons aujourd’hui, lorsqu’elle se sait avoir marché sur toutes les lois pour s’enrichir sous le dos de la population congolaise qui trime.

Nous y reviendrons

Nicole Kakese

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News