loader image

Impact News

Portrait d’une mère d’une femme d’honneur : on ne change pas l’équipe qui gagne

Comptée parmi les grands Avocats inscrits au Barreau de Lubumbashi, sobre, intelligente, regard vif faisant preuve de vision, de finesse d’esprit de jugeote et de discernement et méticuleuse quant à ses analyses de cas en présence, Me Giselle Abdoul Ngungua a mérité, à son corps défendant et pour la 3ème fois, la confiance de son Chef.

Reconduite comme Directeur de cabinet-adjoint du Gouverneur de Province du Haut-Katanga par Jacques KYABULA Katwe, elle jouera avec parcimonie ses charges de Fiscalité.

Madame Gisèle a eu l’aubaine, sur son parcours, de brouter une motte journalistique ; (est-ce peut-être ce qui l’a façonnée dans la logique de faire les choses proprement, avec exactitude et concision !?)

Pour votre gouverne, elle a marqué ses empreintes dans les Médias en prestant dans la redaction de Mosaïque Radio Télévision.
Très jeune, elle a participé en Mars 2004 au Congrès de la refondation de la Presse du Congo au Centre catholique Nganda de Kinshasa et fut même élue membre d’une des Commisions.

Femme de principe, Gisèle Ngungua, devenue Avocat pour plaider la cause de ses clients, a axé son combat sur certaines valeurs sociales dont, l’égalité des tous devant la Loi, et son idéal de se battre aux côtés d’autres compatriotes pour un Congo uni et prospère.

Me Gisèle Ngungua est d’une simplicité à revendre, et quand elle a des reproches à vous faire, ses mots sont bien choisis, non pour vous blesser mais redresser la courbe qui vous égare, le tout sur fond d’un sourire éternel. Voilà pourquoi elle a choisi de ne jamais parlé sur le dos des gens afin d’éviter que ses propos ne soient interprétés dans un sens à donner l’occasion au diable d’établir son royaume se division.

Me Gisèle Ngungua ne désarme pas dans son combat pour les Droits Humains, ceux de la Femme et de l’Enfant.

Des sources indiscrètes renseignent qu’elle serait avocate Assistante à la Cour Pénale Internationale depuis 2011 (si c’est vrai, elle le mérite amplement, elle ne l’aura pas volé !)

D.D.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News