loader image

Impact News

Première présidence de la plénière à l’Assemblée Nationale :
Les détracteurs de Jean-Marc Kabund se sont mordu les doigts !

La date du lundi 29 mars 2021 restera gravée dans les annales de la Chambre basse du Parlement. C’est pour la toute première fois que le Vice-président de la l’Assemblée Nationale, Jean-Marc Kabund-A-Kabund a présidé la plénière qui était introduite par le Président Christophe Mboso.

Alors qu’on l’attendait paniquer ou rougir parce qu’il n’était pas préparé à diriger cette plénière, l’incompétent et l’étudiant de G2 Droit comme aiment le dénigrer les financés des officines politiques pour le descendre, Jean Marc Kabund a fermé les gueules de tous ses détracteurs dans la gestion magistrale de cette plénière où il a prouvé à la face du monde sa maitrise du Règlement intérieur que la conduite des hommes.

Ses détracteurs ont souvent oublié que Jean-Marc Kabund a dirigé l’UDPS de la base au sommet. Et que ce parti, est une véritable école de formation de la chose publique. Là, il y a un Conseil politique de la base au sommet qui est un Parlement et un Comité Exécutif qui est le Gouvernement, face au pouvoir judiciaire représenté par la Commission de Discipline du parti. Tout est exercé depuis la base comme si l’on gérait déjà tout un Etat au sein de l’UDPS. Voilà ce qui a formé tous les cadres de l’UDPS qui ont démontré par l’exemplarité dans la gestion de la République.


C’est normal parce qu’en tant que véritable pilier au niveau de l’UDPS après Jacquemin Shabani, Jean-Marc Kabund a été fait criblé dans les officines du PPRD. Des stéréotypes et éléments de langage ont été partagés aux communicateurs du FCC pour écorcher son image dans l’opinion. Incompétent, étudiant, militant…tels sont les mots frisant l’injure qui lui ont été attribués à tel point qu’ils ont réussi à séduire certains esprits faibles dans l’opinion.

Les officines de l’Ensemble, ainsi que celles de Lamuka ont repété comme des perroquets ces mots parce que Jean-Marc Kabund a toujours été l’obstacle aux illusions de Moïse Katumbi de croire acheter l’UDPS avec son argent.


Et pourtant, la compétence est une aptitude à atteindre les objectifs que s’est fixée une fonction ou une charge par les textes établis. Quelle est la fonction où Jean-Marc Kabund a été incompétent ? Y a-t-il une fonction qu’il a déjà exercée où il n’a pas obtenu les résultats ? Diriger un parti comme l’UDPS dépasse de loin la gestion d’une Chambre constituée essentiellement de la crème. Voilà pourquoi il a surptis plus d’une personne.

Rentrons au sujet pour noter que la plenière en question avait pour ordre du jour l’examen 
et l’adoption du calendrier des travaux de la session en cours ainsi que la répartition des travaux en commissions.
Profitant de l’occasion, le  Premier Vice-président, a dû éclairer les députés sur les propos tenus quelques moments plus tôt par le Président Mboso sur d’éventuelles complicités des députés et d’autres compatriotes dans l’insécurité  qui sévit à l’Est du pays.


Ce faisant, il a, en substance, dit que cette insécurité préoccupait tout Congolais épris de justice et de paix et qu’en tant que tels, nous devrions regarder dans la même direction pour éradiquer ce fléau. Dissipant ce malentendu perçu dans la déclaration des députés de l’Est du pays,  le Premier Vice-président a fait voir que le Président ne visait pas les seuls parlementaires de l’Est du Congo mais plutôt toute personne et tous les acteurs politiques, militaires et de la société civile qui seraient impliqués dans cette situation. Car le Bureau détiendrait de services de sécurité congolaise et occidentale des informations qui, en raison de leur caractère sécuritaire, ne sauraient être dévoilées au micro même s’il est clair qu’il y a au pays des tireurs de ficelles  sur ce qui se passe dans cette partie de la République.


Cette mise au point était bouclée en avertissant les députés qu’en cas d’interpellation de quiconque d’entre eux, le bureau ne protégerait personne.
JCN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News