loader image

Impact News

Soutenance de la thèse de Doctorat en Sciences Politiques :
Ramazani Shadary devant le Jury ce 19 février 2021!

Après Aubin Minaku et Augustin Matata qui ont soutenu leurs thèses pendant qu’ils avaient les charges publiques, c’est autour de Ramazani Shadary Emmanuel, candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 et le paralysateur de la République. Son nom est inscrit sur le tableau du programme de la soutenance publique des thèses de doctorat des mois de février et mars 2021 publié par le Recteur de l’Université de Kinshasa, le professeur Daniel Ngoma.


S’il ne se pose aucune question sur le parcours académique d’Emmanuel Ramazani Shadary, licencié depuis plusieurs années en Sciences politiques, il est des questions auxquelles on ne peut avoir des réponses, notamment en rapport avec le temps consacré pour la rédaction d’une dissertation doctorale qui est très exigeante.
Surtout lorsque l’on imagine le temps que lui ont pris, sa campagne électorale, ses charges ministérielles et/ou politiques en sa qualité de Secrétaire Permanent du PPRD.


Pire, la plupart des cadres du PPRD n’ont soutenu leurs thèses que quand ils ont été aux affaires comme pour soutenir l’hypothèse des  »thèses politiquement transmissibles ». Dans ce lot, on cite les thèses de Minaku et Matata pour ne pas revenir à celle de Mova Sakanyi, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News