loader image

Impact News

Tshikapa bientôt et totalement enclavé :
Simon Mulamba lève le ton !

La ville de Tshikapa dans la province du Kasaï est menacée d’enclavement comme jamais auparavant. 
Après l’écroulement du pont jeté sur la rivière Kasaï, la ville de Tshikapa est fouettée par plusieurs têtes d’érosion qui écument plusieurs territoires et secteurs dans cette entité.
Comme s’il ne suffisait pas, une autre érosion qui progresse à pas de géant menace de couper en deux la route nationale numéro 1, précisément entre le secteur de Biakabomba et le village Kamisalu. Elle progresse vite à tel enseigne qu’elle est à moins de 22 mètres de la route nationale Numéro 1.

 Si rien ne fait, cette ville risque d’être coupée du reste du monde, donc être isolée.

C’est ici que l’élu de Tshikapa, le député national Simon Mulamba interpelle  l’Exécutif national de considérer la situation de Tshikapa comme une urgence et une priorité de priorité. Pour lui, avec le pont déjà effondré, il y a plus de 6 mois et qui jusqu’à ce jour peine a être réhabilité, les incidences d’enclavement de son fief électoral, la ville et territoire de Tshikapa et Kamonia, seront percutantes, d’autant que la ville de Kananga et les autres territoires des Kasaï voisins sont desservis par cette route quant à l’évacuation des biens de consommation et autres. C’est une urgence, martèle-t-il.

A lui d’ajouter qu’à ce stade, les efforts d’un individu, député ou sénateur qu’il soit, ne peuvent suffire pour arrêter la progression de cette érosion. L’intervention de Kinshasa est vivement souhaitée. 

Par ailleurs, Maître Simon Mulamba fait observer le danger que courent les populations de ce coin du pays en traversant de l’autre bord de la rivière par pirogue. Pire, insiste-t-il, c’est que plusieurs personnes, particulièrement les écoliers, arpentent ce pont avec risque et péril de leur vie, pour aller étudier. Avec larmes aux yeux, le député Simon Mulamba Mputu estime que les vies humaines sont menacées à chaque fois que l’on traverse en grimpant sur l’ossature de ce pont. Les images qui font froid au dos, la réalité qui couler les larmes.
Vivement la réhabilitation du pont et de la route nationale !


Molende MUTEBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News