loader image

Impact News

Les confessions religieuses devant le Premier Ministre Sama Lukonde: il vous faut une politique axée sur le social de la population.

Quoi que les consultations officielles aient pris fin, le Premier Ministre Sama Lukonde ne ferme pas ses portes à qui veut le rencontrer.

Ce mardi 09 mars, ce sont les représentants des confessions religieuses qui l’ont rendu visite au Fleuve Congo hôtel.

Au sortir de l’audience, les princes des églises congolaises se sont confiés à la presse. Porte parole de circonstance, l’abbé Donatien Nshole laisse attendre que le Premier Ministre les a parlé en large du profile des personnes, de la taille et des caractéristiques du Gouvernement.

« Le Premier Ministre a invité les chefs des confessions religieuses pour partager avec eux la vision de la gouvernance qu’il veut mettre en place. Il nous a parlé du profile des personnes, de la taille et des caractéristiques du Gouvernement. Je vous assure que ce sont les mêmes choses que les chefs des confessions religieuses ont mis dans leur mémo. Sur ce point, il y a une convergence de vues. Le Premier Ministre s’est dit ouvert même aux interpellations des ministres au cas où quelqu’un n’allait pas sur le droit chemin. C’était un entretien cordial ».

Les hôtes du Premier Ministre ont profité de l’occasion pour lui déposer leur mémorandum. Ils ont insisté sur le social de la population mais aussi sur l’éthique tant des dirigeants que de la population.

« Les chefs des confessions religieuses ont insisté sur le social de la population et sur l’éthique. Sans l’éthique, le social ne serait pas amélioré. Nous lui avons demandé de faire la différence. Il est jeune. Il doit mettre sa jeunesse au service de la population. Qu’il marque le pays qui est essoufflé. Et qu’il apporte un souffle nouveau », a ajouté abbé Donatien Nshole.

Les chefs des confessions religieuses estiment, pour
le succès du prochain Gouvernement, que chacun devrait amener sa part.

« Les concitoyens ont une grande contribution à apporter aussi pour la réussite de la mission confiée au Premier ministre. Les pasteurs ne peuvent qu’encourager leur brebis à être dociles, à suivre les directives données par la hiérarchie et à contribuer à mettre aussi l’éthique en pratique », a-t-il martelé.

Sauf changement de dernière minute, le Gouvernement Sama Lukonde pourra sortir avant l’ouverture de la session parlementaire de mars.

Molende MUTEBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Latest News