loader image

Impact News

Assemblée Nationale : Mboso et Mbemba s’en vont avec arriérés et indemnités de sortie des Assistants Parlementaires et Membres de la CELLCOM

Incroyable mais vrai. La gestion du Bureau de l’Assemblée Nationale a été très exécrable durant le mandat de Monsieur Christophe Mboso et son Directeur de Cabinet, Monsieur Samuel Mbemba. Les plus clochardisés de son mandat ont été principalement les Assistants parlementaires et les membres de la Cellule de Communication dont les droits acquis ont été réduits par la gloutonnerie du Directeur de Cabinet. Si les membres de la Cellule de communication n’ont vu leurs primes de participation aux plénières être payées après la dénonciation de l’ancien Coordonnateur adjoint, nommé sous l’initiative de l’ancien 1er Vice-président Jean-Marc Kabund, il a fallu le départ de celui-ci un mois après pour voir ces primes être interrompues et consommées par le Cabinet du Président de l’Assemblée Nationale en complicité avec le Coordonnateur de ladite Cellule.

 

Les membres de la Cellule de communication de l’Assemblée nationale, du reste non nommés jusqu’à ce jour, vont devoir partir sans toucher à leurs indemnités de sortie, alors qu’ils font partie du personnel.Leur sort risque de s’aggraver, si Monsieur Christophe Mboso est reconduit au Bureau avec son Directeur de Cabinet que d’aucuns jugent d’un homme sans cœur et antisocial.

 

Pire, les Assistants parlementaires ne savent pas toucher leurs indemnités de sortie dont le montant repris sur le tableau synthèse remonte à 5.800.000.000 FC. Ils enregistrent en même temps les manques à gagner qui se chiffrent à 3.222.000.000 FC ; les compléments de septembre et décembre 2020 s’élèvent à 201.1445$ ; les arriérés de février, mars, avril et mai 2020 remontent à 99 400$ et les primes de janvier et février 2024 qui sont attendues. Bref, les Assistants parlementaires de la législature 2019-2013 attendent chacun jusqu’à ce jour, en termes de primes 2019: 500$ x 5 = 2000$ ; Manques à gagner : 204$ x 2 = 408$ et indemnités de sortie : 850$ x 6: 5100$.

 

Voilà pourquoi, exsangues, les Assistants parlementaires et membres de la Cellule de Communication de l’Assemblée Nationale en appellent à l’intervention du Président de La République surtout que beaucoup sont venus de l’intérieur du pays et ne savent pas comment regagner leurs milieux habituels après la fin du mandat de leurs Députés. Un contrôle de la gestion de Monsieur Mboso est aussi attendu en vue de tirer au clair les cadavres qui se cachent dans les placards.

Nicole Kakese

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email
Latest News