loader image

Impact News

Gecoco Mulumba revêtu de sa robe du PPRD donne la mort et blessures !

Quelle que soit la durée dans l’eau d’un tronc d’arbre, il ne se transformera jamais en crocodile, c’est un proverbe africain. Gecoco Mulumba, un des anciens du PPRD qui ont introduit le phénomène machette à Kinshasa a renoué avec ses anciennes habitudes. Comme qui dirait, chassez le naturel, il revient toujours au galop. Carriériste politicien depuis 2006 où il a traversé PPRD, MLC pour chuter dans l’UDPS, l’homme n’a pas un autre métier que la politique. Dommage ! Il ne convient pas dans l’armure de l’UDPS. La non-violence. Il est habitué dans et de la violence. Pour conserver ainsi ses intérêts et sa position, il n’épargne aucun moyen. Kuluna, force publique… Et le pire est arrivé hier jeudi 14 décembre 2023. Lorsqu’en représailles à l’attaque dont son cortège a été victime la veille, il s’est rendu seul sur les lieux pour se rendre justice. Cette fois, avec des badauds, des bandits armés de machettes et différentes armes blanches encadrés par les éléments de la police commis à sa garde en tant que Vice-gouverneur.

En effet, hier dans la soirée du mercredi 13 décembre 2023, au quartier Ndanu dans la commune de Limete 17ème rue, ville de Kinshasa, le candidat Député national et provincial dans la circonscription électorale de Mont-Amba, Monsieur Gecoco Mulumba Mulumba, a été rejeté et lynché par les jeunes du quartier Ndanu qui l’accusent de ne pas avoir réalisé ses promesses faites lors du scrutin de décembre 2018 où il a été élu député provincial alors qu’il était en prison. Cette péripétie a eu lieu lors de sa descente à cette partie de la ville avec sa caravane motorisée en vue de battre campagne.

 

Le Vice-gouverneur de la province de Kinshasa, a effectué ce jeudi 14 décembre une descente imposante au quartier Ndanu avec un nombre considérable des Kuluna provenant du quartier Kingabwa, provoquant des échauffourées qui ont déclenché des coups de feu, laissant des blessés derrière et incitant ainsi les habitants de ces deux quartiers à des conflits, affirment les sources.

D’après les mêmes sources, Gecoco Mulumba  aurait avancé à l’aide d’un mégaphone dans  les rues du quartier Ndanu, que lui et son cortège de campagne n’ont pas été rejetés par les jeunes de sa circonscription, ils ont plutôt été victimes d’une attaque provoquée par une  rencontre dans les rues  avec les kuluna de ce quartier. Pour ce faire, il y est retourné pour les faire arrêter, les reprendre et donc les rappeler à l’ordre, a-t-il motivé, expliquent nos sources.

 

Le bilan des représailles du Vice-gouverneur Gecoco Ngobila à la suite des jets de projectiles dont a été victime son cortège de fait état de 4 blessés par balles, dont une victime touchée au cou, deux à la hanche, puis deux autres à la jambe et au bras. Celle qui a perdu la vue hier, aurait également perdu la vie aujourd’hui.

 

La population du quartier Ndanu est restée dans la terreur de ces événements. Elle craint qu’il y ait rupture de relation entre eux et ceux du quartier Kingabwa de sorte qu’il n’y ait ni entrée et sortie dans les deux périmètres.

La présence du Vice-gouverneur serait également signalée aujourd’hui dans le même quartier.

Il faut mettre en place la politique de la lutte contre l’impunité des détenteurs du pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *