loader image

Impact News

Pour une mauvaise prise en charge médicale au CMK, le Député André Léon Tumba court de sérieux risques

L’honorable André-Léon Tumba Mukendi, élu national du territoire de Miabi, Kasaï-Oriental court de sérieux risques. Pour cause, une mauvaise prise en charge médicale et une négligence constatée lors de son traitement au Centre Médical de Kinshasa, du syndrome Steven Johnson. Une situation qui est arrivée à plusieurs patients de cette formation médicale, particulièrement ceux qui sont dans les institutions dont l’Assemblée Nationale.

Pour la petite histoire, le Député national s’est rendu mi-avril 2023 au Centre médical de Kinshasa après avoir constaté une résistance à une allergie pour laquelle il s’était automédiqué. Il sera soumis à un examen sanguin dont les résultats ne lui ont jamais été communiqués jusqu’à ce jour. En outre, pour d’autres examens, il lui a été dit que les machines sont défectueuses. Malgré cela, lorsque les machines ont été réparées, il n’a jamais été rappelé pour passer ces examens, a-t-il indiqué à notre Rédaction, avant de préciser qu’il est toujours malade et ce, depuis 7 mois. Le médecin traitant s’est comporté en superstitieux en arguant qu’il s’agissait du ‘’moto ya Nzambe’’, entendez ‘’le feu de Dieu’’.

Voilà pourquoi il va résoudre de se faire soigner en Europe parce qu’il voyait la mort venir.

un certain moment ses yeux étaient touchés, il perdait la vision chaque matinée. Il commençait à perdre la cohérence lorsqu’il s’entretenait soit au téléphone, soit lors de ses différentes conversations avec ses interlocuteurs.

Il ne s’est même pas rendu à Londres où il a une résidence ; mais plutôt en France où il a été pris en charge à un coût très élevé. Et d’ailleurs il doit y rentrer très prochainement parce que l’allergie a repris de nouveau. Il est donc obligé de procéder à d’autres consultations en Europe et à une chirurgie esthétique.

 

Si à un Député national, disposant des moyens, pareil traitement peut lui être administré, à combien plus forte raison le citoyen lambda doit avoir peur ? Voilà pourquoi il a traîné le CMK en justice, par devant le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe où l’affaire a été appelée le 19 juillet dernier. Le CMK avait sollicité une remise afin de tenter de négocier. Une négociation qui n’en est pas une jusqu’à ce jour. Pour lui, il ne peut laisser ce cas impuni étant donné la réputation de cette formation médicale. Le préjudice subi doit ainsi être réparé.

Et pourtant pour soigner le syndrome de Steven Johnson, sauf pour les cas bénins, son traitement doit se faire en unité de brûlés et de soins intensifs. Il faut consulter un ophtalmologue si les yeux sont touchés et envisager la cyclosporine et éventuellement les plasmaphérèses pour les cas graves.

 

Ce qui n’a pas été fait dans le chef des médecins du CMK qui ont failli faire tuer cet élu du peuple à cause du traitement discriminatoire constaté dans le chef des médecins de ce grand hôpital de renommé et où les soins coûtent énormément chers.

Nicole Kakese

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email
Latest News