loader image

Impact News

EPST/Haut-Katanga1: l’IPP Nicolas Nyange s’est entretenu avec les inspools et les chefs d’antennes diprocope



Poursuivant inlassablement la noble mission de la lutte contre les antivaleurs, messieurs l’IPP Nicolas Nyange Bizy et le diprocope Richard Malebe ont réuni ce mardi 18 Juillet 2023 dans la salle Rotonde du complexe Kiwele, les sous-proved, les inspools et les chefs d’antennes diprocope, pour les inviter à doubler la vigilance et à veiller au strict respect des instructions en vigueur, afin d’empêcher qu’il y ait des cas d’antivaleurs dans toutes les écoles de leurs juridictions, pendant cette période d’inscription des élèves.

En des termes clairs, l’inspecteur principal provincial Nicolas Nyange Bizy a martelé sur le caractère gratuit du stage que font les élèves finalistes et pre-finalistes des options techniques et a rappelé que les inscriptions dans les classes de recrutement sont gratuites.

« Chers collaborateurs, nous nous sommes réunis ce jour, pour rappeler à tout le monde que la lutte contre les antivaleurs reste parmenante et forte. Nous n’avons pas droit à l’erreur; nous devons rester éveillés pour la pérennisation de la gratuité et la lutte contre les antivaleurs. Pendant cette période, il y a nos élèves pré-finalistes et finalistes des options techniques, qui font leur stage. Il est strictement interdit de demander des frais de stage à ces enfants. Le stage est gratuit, et ça doit se comprendre comme cela. Je vous rappelle aussi que selon le calendrier scolaire officiel de 2023-2024, les inscriptions dans les classes de recrutement sont gratuites, tant pour les écoles publiques et privées agréées. » A insisté l’IPP Nicolas Nyange.

Monsieur l’inspecteur principal provincial du Haut-Katanga1 a également appelé leurs collaborateurs à faire le suivi dans les écoles, pour identifier les faux bulletins avec lesquels les élèves s’inscrivent.

« Les inscriptions ont commencé dans les écoles, et c’est en ce moment que surgissent les antivaleurs. passez dans toutes les écoles, et identifiez les faux bulletins. Faites respecter les instructions en vigueur. » A-t-il dit.

Plusieurs révélations sur différents cas d’antivaleurs découvertes dans les écoles ont été faites par les participants, aussitôt après la communication des autorités éducationnelles.

Les responsables de l’epst en province ont annoncé la poursuite de leur lutte contre les antivaleurs, même pendant les grandes vacances, car pour elles, le changement étant graduel, la lutte déclenchée reste permanente.

En outre, avant de clore leur réunion, monsieur l’IPP Nicolas Nyange Bizy a rappelé à ses collaborateurs, l’obligation qu’ils ont pour sauvegarder les acquis de la gratuité de l’enseignement primaire dans les établissements publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email
Latest News